Avis de Recrutement : Psychosocial Support Officer

 

TERMES DE REFERENCE

Référence du poste : Conakry/017/2019

I. Renseignements sur le poste
Titre

Grade

Lieu d’affectation

Psychosocial Support Officer

G6

Conakry, Guinée

Sous l’autorité directe de Protection Officer
Relations transversales Equipe de gestion et de support OIM
Sous l’autorité générale du Project Manager
Type de contrat SST
II. CONTEXTE ORGANISATIONNEL ET COUVERTURE
1.      Dans le cadre de l’initiative du Fonds fiduciaire de la commission de l’Union Européenne, et de l’OIM (FFUE-OIM), un programme de renforcement de la gouvernance des migrations et de support à la réintégration des migrants guinéens sera mis en œuvre durant la période 2017-2020 dans les régions de Conakry, Boké, Mamou, Labé, Kankan et N’Zérékoré. Le projet visera spécifiquement à :

1. Supporter la réintégration de migrants guinéens retournés d’Europe et d’Afrique ;

2. Sensibiliser les communautés et les migrants (retournes et potentiels) sur les dangers de la migration irrégulière et les alternatives qui existent ;

3. Permettre aux acteurs qui interviennent dans la gestion de la migration sur le territoire national d’avoir accès à des données et informations fiables sur les dynamiques migratoires en Guinée (flux, routes, etc.)

4. Renforcer les capacités des structures (étatiques et non étatiques) intervenant dans la gestion et la gouvernance des migrations.

C’est principalement dans le souci de répondre aux réels besoins des migrants retournés dans le cadre de cette initiative que l’OIM lance un appel à consultations pour identifier un expert national à même de fournir tout l’appui nécessaire en matière de santé mentale et d’assistance psychosociale

III. TACHES ET RESPONSABILITES
·         Apporter un appui psychosocial aux migrants retournés et vulnérables qui lui seront référés par l’équipe de gestion du projet ;

·         Identifier les principaux besoins des migrants en matière de santé mentale et d’assistance psychosociale et les difficultés rencontrées pour accéder aux services disponibles dans la matière ;

·         Identifier les besoins des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux en matière de renforcement des compétences dans le domaine de la santé mentale et du soutien psychosocial aux migrants ;

·         Dresser une cartographie des différents acteurs (étatiques et de la société civile) offrant des services d’assistance psychosociale en Guinée qui permettra de comprendre le rôle et les champs d’intervention de chaque structure dans le domaine afin d’intégrer et/ou de renforcer les services fournis aux migrants retournés et faciliter le référencement ;

·         Identifier et développer sous forme de manuel pédagogique, en collaboration avec les départements concernés du Ministère de la Santé, de l’administration du territoire et de l’Action Sociale des modules de formation sur la santé mentale et le soutien psychosocial des migrants retournés ; au profit des cadres du Service National de l’Action Humanitaire (SENAH), de la Direction de l’Action Sociale, de santé en formation et des professionnels de santé en activité ;

·         Identifier, en collaboration avec l’OIM et les départements concernés des différents Ministères, le meilleur profil de professionnel de santé (cadres, infirmiers, assistants sociaux, sages-femmes, etc.) pouvant bénéficier de la formation sur la santé mentale et le soutien psychosocial aux migrants retournés en République de Guinée, pour une expérience pilote ;

·         Renforcer la capacité des ONG locales en matière psychosociale ;

·         S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

IV. COMPÉTENCES/APTITUDES
Le titulaire doit faire preuve des compétences techniques et comportementales suivantes :

Valeurs

·         Inclusion et respect de la diversité : respecte et favorise les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion chaque fois que possible.

·         Intégrité et transparence : maintien des normes éthiques élevées et agit en conformité avec les principes / règles de l’organisation et les normes de conduite.

·         Professionnalisme : démontre sa capacité à travailler de manière composée, compétente et engagée et fait preuve de jugement pour faire face aux défis quotidiens.

Compétences essentielles – indicateurs de comportement niveau 2

·         Travail d’équipe : développe et favorise une collaboration efficace au sein des unités et entre celles-ci pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.

·         Fournir des résultats : produit et fournit des résultats de qualité de manière opportune et axée sur le service ; est orienté vers l’action et engagé à atteindre les résultats convenus.

·         Gérer et partager les connaissances : cherche continuellement à apprendre, à partager des connaissances et à innover.

·         Responsabilité : assume la responsabilité de la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de ses propres actions et du travail délégué.

·         Communication : encourage et contribue à une communication claire et ouverte. Explique des sujets complexes de manière informative, inspirante et motivante.

Compétences managériales – indicateurs de comportement niveau 2

·         Leadership : donne une direction claire, donne l’exemple et démontre la capacité de concrétiser la vision de l’organisation ; aide les autres à réaliser et à développer leur potentiel.

·         Autonomisation des autres et instauration de la confiance : crée une atmosphère de confiance et un environnement propice où le personnel peut contribuer de son mieux et développer son potentiel

·         Pensée stratégique et vision : travaille de manière stratégique à la réalisation des objectifs de l’Organisation et communique une direction stratégique claire.

Aptitudes Techniques

*  Bonne maîtrise du français (écrit et parlé). La maitrise des langues nationales principales (Soussou, Malinké et Peulh) serait un atout ;

*  Compétences d’analyse et de synthèse, et de communication notamment avec des acteurs de divers horizons.

2.

Bonne compréhension de la thématique migratoire et du contexte migratoire en République de Guinée (droits des migrants, concept de traite des personnes, retour et réintégration, etc.). La maitrise de l’environnement social, culturel ou politique de la Guinée serait un atout ;

V. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES
*  Être titulaire d’un diplôme d’études supérieures en santé, sciences sociales, développement social, droit et/ou Relations Internationales ;

*  Expérience professionnelle de 4 à 6 ans dans le domaine de la promotion des services psychosociaux et de la protection des droits humains/ ou de la migration. Une expérience dans le domaine de la lutte contre la traite des êtres humains ou l’exploitation des personnes serait un atout ;

*  Expérience au sein ou avec les agences des Nations Unies et / ou OSC, serait un atout.

VI. LANGUES
Obligatoire
Français

Anglais

Courant

Un atout

 

1. Les dossiers de candidature devront comprendre :

  • Lettre de motivation indiquant le titre et numéros du poste
  • Curriculum Vitae à jour
  • Les photocopies des Diplômes, certificats et attestations de travail
  • Références des 03 derniers Superviseurs directes (Nom, courriel, nom du service et Contact téléphonique)

Toutes les candidatures seront envoyées en ligne au plus tard le Lundi 27 Mai 2019 à travers l’adresse suivante  : HRrecruitmentunit@iom.int avec pour objet le titre du poste Psychosocial Support Officer (G6).

Toutes candidatures déposées sous pli fermé à la réception du bureau ne seront en aucun cas être considérées.

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !