Sélection d’un consultant (firme) pour la réalisation d’une étude de faisabilité…

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
(Services de consultants – Sélection d’un cabinet de consultants)
Sélection d’un consultant (firme) pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour le  développement du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral  N° de référence : QCBS/PPDU-AECID/PROC/01/21
Lieu :  Commission de la CEDEAO,
Ville :  ABUJA
Pays :  Nigeria
Date limite:  12 Nov 2021 – 03 Déc 2021

L’article 33 du Traité de la CEDEAO invite les Etats membres à « développer, moderniser, coordonner et normaliser leurs réseaux nationaux de télécommunications afin d’assurer une interconnexion fiable entre les Etats membres, et de coordonner leurs efforts en vue de mobiliser les ressources financières nationales
et internationales par la participation du secteur privé dans la réalisation de services de télécommunications/TIC ». Conformément au mandat ci-dessus, la Commission de la CEDEAO a mis en
œuvre un programme de développement de l’infrastructure à large bande, qui vise à promouvoir le développement d’une infrastructure régionale fiable et moderne de télécommunication à large bande,
d’infrastructures alternatives à large bande et de câbles sous-marins.

Grâce aux réformes et aux investissements correspondants dans l’infrastructure à large bande au sein de la région, six (6) câbles sous-marins ont été déployés le long de la côte ouest-africaine, avec 26 points d’atterrissage dans douze (12) États membres, reliant la région au reste du monde. Malgré ces progrès, un certain nombre de pays n’ont toujours accès qu’à un seul câble sous-marin.

Pour résoudre ce problème de manque de redondance et de position vulnérable des pays dans cette situation, le projet de câble sous-marin Amilcar Cabral a été conçu pour relier le Cap-Vert à ses voisins les plus proches sur le continent de l’Afrique de l’Ouest et ainsi fournir une connexion à divers autres câbles sous-marins internationaux.
Une étude de pré-faisabilité réalisée pour le projet a conclu que le projet est économiquement et commercialement viable selon certains scénarios et recommande l’approche du partenariat public-privé
pour sa mise en œuvre.

Les objectifs du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral sont les suivants :
• Fournir une redondance indispensable et garantie en matière de connectivité internationale pour la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée, la Sierra-Leone et le Liberia ;
• Contribuer au développement numérique de la région en complétant l’infrastructure de connectivité internationale pour soutenir les réseaux, services et applications numériques qui peuvent faciliter le développement socio-économique ;
• Améliorer le niveau d’intégration du Cap-Vert avec le reste de la région de l’Afrique de l’Ouest au niveau de l’infrastructure réseau afin d’améliorer la viabilité et le succès des projets régionaux tels que la mise en œuvre de l’itinérance régionale ;
• Augmenter la capacité internationale disponible dans la région de la CEDEAO pour soutenir le développement de l’Internet et des applications connexes.
Afin de répondre à ce qui précède, la Commission de la CEDEAO cherche à engager un cabinet de consultants pour mener des études détaillées pour la préparation du projet de câble sous-marin Amilcar
Cabral.

Les services de conseil (« les services ») comprennent, sans s’y limiter nécessairement, les tâches et les responsabilités décrites ci-dessous :
• Examiner les exigences techniques du système de câble sous-marin Amilcar Cabral dans le but d’aboutir à une conception détaillée envisageant divers scénarios ;
• Effectuer une analyse environnementale de la zone d’attractivité du projet et fournir une évaluation préliminaire de l’impact environnemental et social (ESIA) du projet ;
• Réaliser l’analyse économique, financière, réglementaire et institutionnelle requise pour le développement d’un plan d’affaires et d’un modèle financier solides, et proposer un arrangement institutionnel approprié pour l’exécution du projet ;
• Rédiger les documents nécessaires pour l’appel d’offres du projet basé sur le modèle de déploiement
recommandé.

La Commission de la CEDEAO invite maintenant les cabinets de consultants éligibles à indiquer leur intérêt à fournir les services. Les Consultants intéressés doivent fournir des informations démontrant qu’ils ont les qualifications requises et l’expérience pertinente pour exécuter les Services. Les critères de présélection sont les suivants :

Expérience
• Le cabinet de consultants doit avoir une grande expérience dans la réalisation d’études techniques, économiques et financières de projets d’infrastructure TIC dans la région de la CEDEAO ;
• Le Cabinet de consultants doit avoir une expérience dans la préparation et/ou la mise en œuvre d’au moins un projet PPP d’infrastructure et dans la structuration de projets ;
• Le cabinet de conseil doit avoir démontré son expérience dans l’exécution d’au moins une mission similaire (préparation de spécifications techniques détaillées et analyse économique/financière
pour la mise en œuvre d’un câble sous-marin international) ;
• Le bureau d’études doit présenter une équipe multidisciplinaire expérimentée comprenant au moins les profils suivants :
o Chef d’équipe
o Ingénieur en télécommunications
o Expert économique/financier
o Expert en PPP
o Spécialiste de l’environnement ; et
o Expert juridique et institutionnel ayant une expérience en télécommunications et en droit
international.
• Les professionnels qui composent cette équipe doivent avoir au moins une maîtrise dans leur
discipline spécifique et posséder au moins 10 ans d’expérience professionnelle, à l’exception du
chef d’équipe qui doit avoir au moins 15 ans d’expérience professionnelle.

Langue
• Le consultant devra démontrer sa capacité à travailler dans l’une des trois langues officielles de la
CEDEAO (anglais, français et portugais).

Durée
• La durée du contrat est de 8,5 mois calendaires.

NB : Pour répondre aux critères énumérés ci-dessus, les bureaux d’études doivent fournir des preuves tangibles et des références détaillées pour toutes les déclarations faites en termes d’expérience et de capacités, de missions similaires, de disponibilité des compétences appropriées au sein de leur personnel, etc. Chaque référence fournie doit être résumée sur une fiche de projet et ne sera considérée et acceptée que si le candidat joint des documents justificatifs indiquant les coordonnées des autorités contractantes afin de faciliter la vérification des informations fournies, des contrats cités OU des copies d’attestation(s) de bonne exécution de chaque contrat présenté, telles qu’émises et signées par le Client.

Les bureaux d’études intéressés peuvent se présenter sous forme de consortium ou de partenaires afin de garantir et/ou de renforcer leurs capacités consolidées à exécuter la mission.

L’attention des consultants individuels intéressés est particulièrement attirée sur l’article 118 du Code des marchés publics révisé de la CEDEAO ( » Infractions commises par les candidats, soumissionnaires
et attributaires « ), qui fournit des informations sur les pratiques corrompues ou frauduleuses dans le cadre de la concurrence ou de l’exécution d’un contrat. En outre, veuillez-vous référer aux informations spécifiques suivantes sur les conflits d’intérêts liés à cette mission, conformément à « l’article 119 du Code révisé des marchés publics de la CEDEAO ».

Les Consultants seront sélectionnés conformément à la méthode de Sélection basée sur la qualité et le coût (SBQC) définie dans le Code des Marchés Publics révisé de la CEDEAO et une liste restreinte de cinq à huit (5-8) firmes, qui présentent les meilleurs profils avec toutes les réclamations dûment justifiées sera établie pour examen ultérieur après l’expression d’intérêt.
Les consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples informations aux adresses électroniques cidessous pendant les heures de service : du lundi au vendredi de 9h00 (GMT+1) à 17h00 (GMT+1).

Courriel : [email protected]; [email protected] copie à : [email protected] ;
[email protected]; [email protected] ; [email protected]
Les manifestations d’intérêt (1 original et 3 copies) doivent être soumises dans des enveloppes scellées et clairement titrées « Sélection d’un consultant (firme) pour mener une étude de faisabilité pour le développement du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral », ne pas ouvrir sauf en présence du Comité d’évaluation » à l’adresse ci-dessous au plus tard Vendredi le 3 Décembre 2021 à 16h00
(GMT+1). La boîte d’appel d’offres de la CEDEAO se trouve à la Direction de l’Administration Générale, Division Passation de marche, Commission de la CEDEAO, 1er Etage, 101 Yakubu Gowon Crescent,
Asokoro District, P. M. B. 401 Abuja Nigeria.

Veuillez noter que les soumissions électroniques ne sont pas acceptées et ne seront pas évaluées.
Cette manifestation d’intérêt est également publiée sur le site de la CEDEAO :
http://www.ecowas.int/doing-business-in-ecowas/ecowas-procurement et sur le site du PPDU : www.ppdu.org