Offres d’emploi : ingénieur des télécommunications

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Intitulé publication: ingénieur des télécommunications, P4
Intitulé code d’emploi: Ingénieur des télécommunications
Département / Bureau: Bureau de l’informatique et des communications
Lieu d’affectation: NEW YORK; NEW YORK;
Date limite :   02 avril 2021
No de l’appel á candidature: 21-Telecommunications Technology-OICT-148597-R-New York (O)
Staffing Exercise N/A

Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Postuler

Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir au Groupe du génie de la Section de l’appui aux services de radiotélédiffusion et aux services de conférence du Service de gestion des services régionaux, qui relève de la Division de l’appui opérationnel (Bureau de l’informatique et des communications). La Section de l’appui aux services de radiotélédiffusion et aux services de conférence est responsable de la gestion, de l’exploitation et de l’entretien des installations de visioconférence et de radiotélédiffusion aux Siège de l’Organisation des Nations Unies.

L’ingénieur des télécommunications rend directement compte au (à la) chef de la Section.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

• Planifier et diriger la gestion de systèmes de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence d’importance majeure pour l’organisation, ou celle des principales composantes de ces systèmes complexes, dont dépendent en règle générale des activités essentielles et des groupes d’utilisateurs nombreux ou multiples.
• Donner des avis techniques sur la gestion, l’exploitation et la maintenance de systèmes complexes de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence ; déterminer si de nouveaux systèmes (ou une modification des systèmes existants) sont nécessaires et répondre aux demandes des utilisateurs et des clients selon les besoins ; élaborer des plans portant sur les aspects suivants : évaluation de la faisabilité, conception, mise au point et mise en service (ces plans étant assortis de descriptifs de projet, d’échéanciers et d’estimations concernant les délais et les coûts) ; élaborer des plans pour la mise en place et l’exploitation d’infrastructures de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence en réseau local et en réseau étendu dans des endroits qui en sont dépourvus.
• Élaborer des plans de sécurisation de systèmes de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence fondés sur le chiffrement.
• Établir des spécifications techniques ou présenter des propositions chiffrées pour les acquisitions ou les services contractuels, superviser l’évaluation technique des offres et des soumissions reçues et surveiller la passation des marchés ; gérer les services contractuels.
• Gérer les ressources de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence (déploiement, utilisation et redéploiement).
• Suivre et contrôler l’avancement des projets de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence par rapport aux plans, aux exigences, aux critères de qualité et aux normes arrêtées ; consulter les utilisateurs sur tous les aspects et à tous les stades de la conception et de la mise en service.
• Diriger activement les membres du Groupe et leur donner des orientations, et encadrer et superviser le travail des membres du personnel nouvellement embauchés ou encore inexpérimentés, d’agents contractuels, etc.
• Élaborer et mettre en œuvre des normes et directives en matière de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence, et en surveiller le respect.
• Se tenir au fait des innovations dans le domaine considéré et déterminer s’il est nécessaire de mettre à l’essai et d’évaluer des technologies ou des produits nouveaux ; prendre des initiatives en vue de l’adoption de nouvelles technologies ; établir des rapports techniques divers.
• Élaborer et proposer des stratégies visant à répondre aux différents besoins du Siège ou des missions en matière de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence, ainsi qu’aux besoins de formation connexes.
• Assurer une coordination effective avec les fonds et organismes des Nations Unies afin d’exploiter au maximum les possibilités de collaboration interorganisations dans le domaine des télécommunications, de la radiotélédiffusion et des visioconférences.
• S’acquitter de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

• Professionnalisme : bien connaître les systèmes de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence et posséder les compétences nécessaires à leur installation, à leur exploitation et à leur maintenance. Connaître le fonctionnement des systèmes privés de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence, des techniques de communication vocale et de transmission de données, et des systèmes de communication par radio et par satellite. Savoir analyser des données et mener des études relatives aux télécommunications, à la radiotélédiffusion et aux visioconférences. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

• Aptitude à planifier et à organiser : clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et des mesures et les modifier s’il y a lieu; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

• Ouverture à la technologie : se tenir au fait de l’innovation technologique ; comprendre les avantages et les inconvénients que présente la bureautique ; s’employer activement à appliquer la technologie aux tâches qui s’y prêtent ; être disposé à s’initier aux technologies nouvelles.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans les domaines de la Technique, du génie électronique ou du génie des télécommunications, des sciences techniques, de l’informatique, des technologies de radiotélédiffusion et de visioconférence ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

  • Au moins sept ans d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la transmission électronique de données, de la conception de réseaux, des télécommunications, de la radiotélédiffusion ou des technologies de visioconférence ou dans un domaine connexe.

  • Une expérience de la fourniture de conseils techniques sur la gestion, l’exploitation et la maintenance de systèmes complexes de télécommunication, de radiotélédiffusion et de visioconférence ou dans un domaine connexe est requise.

  • Une expérience de la conception et de l’installation de matériel technique pour équiper des salles de conférence est requise.

  • Une expérience de trois ans acquise dans l’exercice de fonctions de gestion est requise.

  • Une expérience en matière de gestion des effectifs, de gestion de la performance et d’établissement de budgets et de rapports est requise.

  • Une expérience de la formulation de recommandations visant à satisfaire des besoins institutionnels complexes par l’introduction de nouvelles technologies est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU serait un atout.

Méthode d’évaluation
Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation, puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Notice spéciale
Ce poste est pour le moment financé jusqu’au 31 décembre 2021. L’engagement ne pourra être prolongé que si les fonds nécessaires sont disponibles.

Les fonctionnaires sont soumis à l’autorité du Secrétaire général, qui décide de leur affectation. Au fil de leur carrière, ils sont censés changer de fonctions périodiquement, conformément aux règles et procédures en vigueur.

Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies tient à ce que son personnel comprenne autant de femmes que d’hommes et souhaite que la représentation géographique soit aussi diverse que possible. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Pour l’Organisation des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité de s’assurer les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité, tout en tenant compte de la diversité géographique. Toutes les décisions de recrutement sont prises sur la base des qualifications des candidates et candidats et des besoins de l’Organisation. L’Organisation des Nations Unies s’engage à créer un environnement diversifié et inclusif et à instaurer un climat de respect mutuel. Elle recrute et emploie les membres de son personnel quels que soient leur identité de genre, leur orientation sexuelle, leur race, leur religion, leur origine culturelle ou ethnique ou leur handicap. Des aménagements raisonnables peuvent être prévus pour faciliter la participation des candidates ou candidats handicapé(e)s aux procédures de recrutement lorsque cela est indiqué et demandé dans le dossier de candidature.

Charte des Nations Unies
Aux termes du paragraphe 3 de l’Article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Aucun candidat ne sera pris en considération par l’ONU s’il s’est rendu coupable de violation du droit international des droits de l’homme ou du droit international humanitaire, d’exploitation sexuelle, d’atteinte sexuelle ou d’infraction autre qu’une infraction mineure au code de la route, ou s’il existe des motifs raisonnables de croire que le candidat a été impliqué dans la commission de l’un de ces actes. L’expression « exploitation sexuelle » désigne le fait de profiter ou de tenter de profiter d’un état de vulnérabilité, d’un rapport de force inégal ou de rapports de confiance à des fins sexuelles, y compris mais non exclusivement en vue d’en tirer un avantage pécuniaire, social ou politique. L’expression « atteinte sexuelle » désigne toute intrusion physique à caractère sexuel commise par la force, sous la contrainte ou à la faveur d’un rapport inégal, ou la menace d’une telle intrusion.

Sera dûment prise en considération l’importance d’un recrutement effectué sur une base géographique aussi large que possible. Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à respecter scrupuleusement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne Inspira. Pour des informations plus détaillées, ils ou elles peuvent consulter le manuel d’instructions pour le candidat, en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » sur le côté supérieur droit de la page d’accueil de leur compte Inspira.

Les candidatures feront l’objet d’une évaluation et d’un examen préalables sur la base des informations soumises conformément aux critères d’évaluation de l’avis de vacance de poste et aux dispositions législatives internes applicables de l’Organisation des Nations Unies, notamment la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et le Règlement du personnel, les textes administratives et les directives. Les candidats doivent fournir des informations exhaustives et précises conformément aux instructions fournies sur la plateforme Inspira. Une fois la candidature envoyée, aucune modification, suppression ou révision, ni aucun ajout ou changement ne pourra être fait. Il sera procédé à une vérification des références des candidats faisant l’objet d’une attention particulière pour s’assurer de l’exactitude des renseignements qu’ils ont fournis dans leur candidature.

Les avis de vacance de postes publiés sur le Portail des carrières sont retirés à 11:59 p.m. (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE .

Postuler

 

 

Appel à candidatures Le Cabinet MCA Consulting recrute pour la compagnie maritime de Guinée un: Titre du poste :             OFFICER QHSE Pays :                              République de Guinée Lieu :                               Région…
Information sur le Poste   Titre du Poste :                             Chauffeur Classification du Poste :            SB2 Type de contrat :                          Service Contrat Superviseur :                                  l’assistante administrative et financière…