Club des amis du monde – Termes de référence pour le recrutement d’un consultant…

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
  1. A PROPOS DU CLUB DES AMIS DU MONDE (CAM)

Le Club des Amis du Monde (CAM) est Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée le 24 janvier 1996 à Mamou, et a pour mission de Promouvoir et défendre les intérêts des communautés au plan national, en s’assurant du respect de leurs compétences pour la réduction de la pauvreté, par la promotion et le développement de l’entreprenariat, l’emploi, le renforcement de la gouvernance locale ainsi que par la cohérence de l’action gouvernementale.

Le CAM intervient dans le domaine de la santé, éducation et environnement. Il est représenté dans sept (7) régions administratives de la Guinée (Conakry, Boké, Kindia, Mamou, Labé, Faranah et N’zérékoré).

  1. RAPPEL DU CONTEXTE DU PROJET :

En Guinée, les VBG restent toujours un frein pour l’égalité entre les sexes malgré les efforts fournis par le gouvernement et les partenaires de développement. En dépit de la proportion des femmes très élevée et des responsabilités sociales qu’elles jouent dans la vie socio-économique, elles sont confrontées aux violences basées sur le genre (Mutilations génitales Féminines, Violences conjugales, le viol, la maltraitance, le faible accès aux DSSR, harcèlement, mariages précoces et forcés, coups et blessures et rites liés au veuvage). Ces actes se produisent dans les familles, les communautés, sur les lieux de travail et dans les écoles. La plupart de ces violences sont perpétrées par le conjoint ou l’ex- conjoint, ainsi que des amis et des connaissances de la victime.

Dans le rapport national sur l’élimination et la prévention des violences à l’égard des femmes/filles de 2013, il est estimé que 92% des femmes âgées de 15 à 64 ans ont été victimes d’au moins un acte de violence sexuelle ou basé sur le genre dans leur vie. De même, 71% des femmes de 15-49 ans pensent qu’il est justifié qu’un mari batte sa femme dont 63% à Conakry et 80,1% à Kindia selon le MICS 2016. Aussi, à Conakry 96% et à Kindia 98% des femmes âgées de 15 à 49 ans sont excisées selon EDS 2018.  Par rapport au viol, 167 cas ont été déclaré à Kindia de janvier à décembre 2020 selon l’Hôpital Régional de Kindia et 102 cas enregistrés entre février et décembre 2020 à Conakry selon l’OPROGEM. La persistance de certaines pratiques culturelles et la mauvaise interprétation des textes religieux en lien avec les rapports homme-femmes sont les facteurs encourageant les violences basées sur le genre. En plus de cela, la méconnaissance de leurs droits et l’inapplication des textes de loi qui leur protègent aggravent davantage cette situation de violence à l’encontre des filles et femmes.

Dans le but de contribuer à la lutte contre les VBG, le consortium composé des ONGSur ce, La stratégie dite « Ecole des Maris » (EDM),démarche pédagogique, participative et innovante sera utilisée pour permettre d’impliquer les hommes dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive (SSR) et la lutte contre les violences basées sur le genre afin de favoriser un changement d’attitudes et de comportements au niveau communautaire.

C’est dans cette optique que ces présents termes de références ont été élaborés en vue du recrutement d’un (e) consultant (e) pour la formation des membres de l’école de maris sur l’approche EDM et son fonctionnement. Les maris modèles sont des hommes sélectionnés dans la collectivité de Friguiagbé en fonction d’un certain nombre de critères ; ce sont : Etre marié ; Avoir une bonne moralité ; Etre âgé d’au moins 25 ans ; Etre un mari dont la/les femmes utilisent les services de santé de la reproduction ; Etre volontaire ; Etre un mari qui accepte que sa femme participe aux structures associatives ;  Etre disponible pour l’Ecole et les autres membres de la communauté ;  Etre une personne qui cultive l’harmonie au sein de sa famille ; Etre un mari qui soutient sa famille et savoir lire et écrire.

  1. DESCRIPTION DE SERVICES, ACTIVITES
  • OBJECTIF DE LA MISSION :

Le consultant sera principalement chargé de la formation des membres de cette école des Maris et sur l’  « Aussi, il apportera son expertise et son conseil à l’équipe de CAM pour la réussite de l’initiative et le perfectionnement de l’approche.  L’école des maris sera composée de 10 membres de la communauté obéissant aux critères ci-dessous et devant réaliser les causeries éducatives sur la SSR et les VBG dans la Commune Rurale de Friguiagbé. Cette formation doit permettre aux  « maris modèles » de comprendre le fonctionnement de l’Ecole des Maris (EDM) et d’organiser des discussions de groupe avec leurs pairs sur des sujets sur la Santé Sexuelle et Reproductive, les Violences Basées sur le Genre et d’autres problématiques de santé.

Spécifiquement, il s’agit de :

  • Appuyer l’organisation   et   la tenue des concertations au sein des communautés pour la mise en place de l’école des maris ;
  • Appuyer l’identification et la mise en place de l’école de maris de façon participative avec l’implication de tous les acteurs sur terrain ;
  • Former les membres sur l’approche EDM et son fonctionnement ;
  • Former les membres de EDM sur les techniques d’animation et sur les thématiques de SSR;
  • Appuyer l’élaboration du module de formation/ Sensibilisation sur la SSR et les VBG ;
  • Appuyer l’élaboration de la stratégie de pérennisation de ces cadres et le suivi évaluation ;
  • LES RESULTATS ATTENDUS :
  • Les Maris s’impliquent dans la promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) au sein de leurs communautés ;
  • Les Autorités locales, religieuses et Responsables d’Organisation à Base Communautaire des régions de Kindia soutiennent l’école des maris dans la promotion de la santé sexuelles et reproductives et la lutte contre les Violences Basées sur le Genre ;
  • L’école des maris est mise en place et fonctionnelle à Kindia ;
  • Le manuel de fonctionnement de l’Ecole des Maris (EDM) est validé et disponible ;
  • La stratégie de pérennisation ; le mode de coordination, de suivi évaluation de ces cadres sont disponibles.
  1. EXPERTISES, QUALIFICATIONS ET COMPETENCES REQUISES Y COMPRIS LES COMPETENCES LINGUISTIQUES.
  • COMPETENCES DE BASE :
  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs et de l’éthique des ONG ;
  • Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques de CAM ;
  • Respecte les différences culturelles, de genre, de religion, de race, d’âge et de nationalité.
  • COMPETENCES LIEES AU POSTE :
  • Avoir encadré l’Ecole de maris et/ou maris modèles ;
  • Excellentes capacités d’analyse, de synthèse, de rédaction, de recherche et d’expression orale ;
  • Capacité à mener une démarche « gestion basée sur les résultats »,
  • Avoir une bonne connaissance de l’environnement institutionnel des mécanismes nationaux de promotion des droits des femmes, de leur mandat et des politiques ;
  • Bonnes capacités interpersonnelles et de communication ;
  • Bonnes capacités de négociation et de plaidoyer ;
  • Avoir une expérience de collaboration avec les institutions, notamment l’ambassade de France, UNFPA, UNICEF, PNUD ; …), une bonne connaissance du mandat des Groupes thématiques genre des partenaires techniques et financiers, des cadres d’interventions et de programmation;
  • Bonnes capacités de résolution des conflits, à travailler en équipe, à garder une attitude constructive au travail ;
  • Capacité à respecter les délais ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, Outlook…);
  • Faire preuve d’une capacité à produire des résultats de qualité dans les délais impartis et à travailler sous pression.
  • FORMATION :

Diplôme d’études supérieures (au moins BAC+4) en Santé Publique, Développement, Sciences Sociales, Management des organisations et institutions, Démographie, ou autres domaines connexes….

  • EXPERIENCE :
  • Au moins cinq (5) années d’expérience dans la mise en place de l’école des Maris, en particulier en matière de genre avec une bonne connaissance des conventions et enjeux genre ;
  • Démontrer une expérience pratique en matière de Gestion basée sur les résultats, de Planification stratégique, de Pilotage, Coordination et Suivi ;
  • Disposer d’une bonne expérience dans la gestion et la coordination du partenariat
  • Expérience programmatique dans le secteur des Violences Basées sur le Genre, Mutilations Génitales Féminines ;
  • Disposer une bonne expérience pratique de l’approche communautaire et participative dans le développement avec les ONG et organisations communautaires de bases (OCB).
  1. NIVEAU DU POSTE
  • 1 Consultant National
  1. DUREE ET PLANNING DES TRAVAUX :

Du 15 au 29 septembre 2021 : Publication de l’appel d’offre pour le recrutement du consultant ;

Le 30 septembre 2021 : Dépouillement des offres ;

Du 01 er au 04 octobre 2021 : Elaboration et Signature du contrat entre CAM et le Consultant ;

Du 05 au 10 octobre 2021 : Formation des membres de l’école de maris sur l’approche EDM et son fonctionnement.

  1. LIEU OU LES SERVICES SERONT RENDUS :
  • Kindia (commune rurale de FRIGUIAGBE)
  1. DOSSIER DE CANDIDATURE ET SOUMISSION :
  • Une proposition technique et financière définissant clairement la méthodologie/démarche et les résultats escomptés ;
  • Un Curriculum Vitae détaillé avec l’indication des coordonnées de trois personnes de références à contacter en cas de besoin sur les compétences et les aptitudes professionnelles du/de la candidat(e) ;
  • Une copie certifiée des diplômes ;
  • Une lettre de motivation adressée à Monsieur le Président de CAM ;

CONDITIONS ET LIEU DE DEPOT DES CANDIDATURES POUR LES COPIE DURE:

Les dossiers de candidatures doivent être adressée à Monsieur le président de CAM à travers l’adresse électronique : [email protected] avec comme objet «  CANDIDATURE-EDM » au plus tard le 11 Octobre 2021 à 16h 30 CAM se réserve le droit de demander les copies certifiées conformes des diplômes pour les candidatures retenues. Les dossiers de candidature jugés incomplets ou non conformes seront simplement rejetés.

NB : la Candidature féminine est vivement souhaitée