SOS Villages recrute Trois (3) Agents de protection de l’enfant (H/F)

Programme d’Accompagnement de la Protection de l’Enfant (PACOPE) Conakry, Labé et Kankan

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

Fondée en 1949, SOS Villages d’Enfants International est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) de développement social qui œuvre dans plus de 135 pays et territoires à travers le monde dans le but de prendre en charge des enfants qui ont perdu la prise en charge de leurs parents ou qui risquent de la perdre. SOS Villages d’Enfants est active en Guinée depuis 1985 et elle est présente de nos jours sur quatre (4) sites: Conakry, Nzérékoré, Kankan, et Labé.

SOS Villages d’Enfants Guinée (SOS VEG) recherche un (1) Agent de protection de l’enfant (H/F) pour chacun de ses programmes PACOPE (Programme d’Accompagnement des communautés pour la Protection de l’Enfant) de Conakry, Labé et Kankan.

Le Programme (PACOPE) est un programme financé par le Ministère des Affaires Etrangères et européennes du Luxembourg via SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg. L’implémentation de ce programme est régie par  l’accord-cadre de partenariat F019 16 FSP MFA 5frame conclu entre SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg, SOS Villages d’Enfants International (Secrétariat Général IO & BIR WCAF) et SOS Villages d’Enfants Guinée sur une période de cinq (5) ans (2017 – 2021) pour compter du 1er janvier 2017.

Résumé du poste

En étroite collaboration avec la communauté, l’Agent de protection de l’enfant (H/F)  a pour principales responsabilités de :

–          Participer à la planification, à la mise en œuvre sur le terrain d’activités de sensibilisation, de formation et de renforcement de capacités des groupes ciblés dans la communauté ;

–          Former des structures communautaires en PE (Clubs d’enfants, Comités locaux de protection, cadres de concertation pour la protection) à l’approche communautaire, à la gouvernance, à l’identification, au référencement, à la gestion et au suivi de cas de VAEN, ceci en collaboration avec les acteurs locaux de la protection ;

–          Assurer le suivi de proximité, l’appui-conseil et l’orientation aux membres des structures communautaires pour la mise en œuvre des initiatives en faveur de la promotion des droits de l’enfant, de la protection et l’éducation parentale, des pratiques essentielles, de la prévention des VAEN et de la protection de l’enfant ;

–          Proposer des démarches méthodologiques aux structures communautaires pour la mobilisation communautaire autour des initiatives en faveur de la protection ;

–          Identifier les acteurs de la protection et faciliter leur mise en collaboration avec les groupes communautaires accompagnés.

–          Appuyer les initiatives communautaires de mobilisation de ressources pour faciliter la prise en charge des besoins d’enfants survivants de violences, abus, exploitation et négligence (VAEN) ou d’autres enfants ayant des besoins en protection ;

–          Participer à l’analyse continue des progrès en protection et à documenter les résultats obtenus en faveur de capacités renforcées des familles et structures communautaires pour la protection des enfants, la prévention et la gestion des cas de VAEN selon les normes établies.

Relation hiérarchique

–          Il / elle rapporte directement au Coordinateur local PACOPE.

–          Il / elle reçoit des orientations additionnelles du Conseiller PACOPE en protection de l’enfant.

Principales tâches

Planification

–          Participe au sein de l’équipe à l’exercice de planification annuelle et à la préparation du budget, en proposant des activités en lien avec les résultats d’extrants.

–          Participe à l’exercice de révision à mi-parcours de la planification et du budget pour la composante de la protection de l’enfance.

–          Propose une programmation par trimestre et la traduit en programmation mensuelle et hebdomadaire, tenant compte de la disponibilité des groupes cibles sous sa responsabilité et de leur horaire de rencontre.

–          Participe aux réunions d’équipe pour la planification, le suivi des progrès.

Finance

–          Propose des termes de référence pour la réalisation de ses activités pour validation via le conseiller PACOPE en protection de l’enfant, incluant les demandes d’avance selon les procédures en vigueur.

–          Exécute les activités conformément au budget approuvé, fournit une justification de ses dépenses à la comptabilité conformément aux échéances.

Mise en œuvre

–          Sensibilise les tuteurs/tutrices et effectue des visites à domicile pour  apprécier avec la famille la mise en application des acquis en éducation parentale, pour le suivi scolaire et pour améliorer  la participation des enfants et  la prise en charge effective de leurs besoins essentiels.

–          Accompagne les communautés pour la mise en place/dynamisation de structures communautaires de protection y compris les clubs des enfants.

–                      Assure la formation des membres des familles, des comités locaux de protection des enfants et des clubs des enfants sur les thématiques en lien avec le programme.

–                      Fournit des conseils et des orientations aux familles ciblées, aux comités et aux clubs des enfants pour le renforcement de la participation des membres de la communauté et des enfants dans l’élaboration des plans d’action participatifs, la promotion des droits de l’enfant, la prévention et la protection.

–                      Assure l’appui-conseil aux comités et aux clubs d’enfants pour la mise en œuvre correcte des activités de leurs plans d’action.

–                      Fournit des conseils et des démarches pour l’identification et le signalement des enfants survivants de VAEN et/ou ayant des besoins spécifiques en protection.

–                      Assure le suivi de proximité et l’appui-conseil pour la bonne gouvernance, l’animation et le fonctionnement des comités et des clubs des enfants.

–                      Actualise la cartographie des acteurs intervenant en protection et favorise leur mise en réseau.

–                      Assure l’appui-conseil et l’orientation aux comités et aux clubs des enfants en vue de faciliter leur collaboration avec des acteurs intervenants en protection, ainsi que pour la mobilisation des ressources pour le soutien aux initiatives communautaires.

–                      Réalise les activités d’IEC et assure le suivi-post animation pour la mesure des changements de comportements favorables à la prise en compte des enfants par les tuteurs/familles.

–                      Appuie les comités de protection et les clubs des enfants dans la gestion des cas, la documentation des cas de VAEN, ainsi que le rapportage sur ces activités.

–          Apporte des conseils et orientations pour soutenir des initiatives de plaidoyer portées par des structures communautaires et des clubs des enfants.

Suivi-évaluation

–          Effectue une collecte de données dans les familles et auprès des structures communautaires pour mettre à jour périodiquement une base de données sur les indicateurs de résultats.

–          Contribue à l’analyse des progrès et à la mesure des indicateurs de résultat, et aux missions de supervision/ monitoring associant la coordination nationale et l’Assistance Technique PACOPE.

–          Produit un rapport mensuel précisant l’analyse des progrès et les difficultés rencontrées concernant les groupes cibles en protection de l’enfant, participe à la rédaction du procès verbal de réunions de coordination et rapports de formation.

–          Contribue à la rédaction de rapports d’avancement semestriels du programme                                                          pour sa composante renforcement économique (suivi trimestre et rapports semestriels/annuels) à l’analyse et à la justification des écarts du suivi financier.

Capitalisation

–          Participe à la documentation d’études de cas de capitalisation des acquis en associant les groupes ciblés en PE pour son programme.

–          Co anime des focus group pour le partage d’expériences associées à la démarche de capitalisation des bonnes pratiques et leçons apprises.

Qualifications et compétences requises

–          Licence (Bac+3) minimum en développement communautaire, et/ou assistance sociale ou ou autres domaines connexes associant le travail sur la thématique des droits et à la protection de l’enfant.

–          Minimum quatre (4) années d’expérience confirmée en animation de communauté à la base et dans des projets /activités de promotion des droits et de protection de l’enfant.

–          Connaissance des outils internationaux et nationaux sur les droits et la PE et du SYPEG.

–          Compétences en formation d’acteurs clés au sein de communautés vulnérables en milieu urbain et rural, en approche communautaire et de Protection de l’enfant.

–          Connaissance en gestion de projets, surtout pour la tenue à jour d’outils pour la mesure des résultats.

–          Expérience dans la production de rapports périodiques analytiques et bonne capacité rédactionnelle.

–          Maîtrise de langues nationales couramment parlées en Guinée et plus particulièrement des langues parlées dans la zone d’intervention.

–          Une certification en alphabétisation fonctionnelle est considérée comme un atout.

–          Bonne maîtrise du Pack Office et expérience de travail pour l’exploitation d’une base de données.

–          Expérience dans la rédaction des rapports périodiques.

–          Avoir d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français.

–          Capacité à travailler sous pression et la volonté de travailler des heures flexibles en cas d’urgence.

–          Capacité à travailler en équipe.

–          Sens de l’analyse, sens de la négociation, rigueur, esprit d’analyse.

Dépôt des candidatures

–          Les dossiers de candidature, comprenant uniquement un CV à jour ainsi qu’une lettre de motivation adressée au Directeur National de SOS Villages d’Enfants Guinée, devront être envoyés à l’adresse électronique suivante : [email protected] avec en objet le numéro de référence suivant : SOS/PE/2021

–          Date limite de réception des dossiers est fixée au 15/02/2021 . Seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s.

–          Les dossiers de candidature incomplets et/ou avec un objet différent ne seront pas examinés. SOS Villages d’Enfants Guinée se réserve le droit de procéder à la vérification du casier judiciaire et de demander les copies certifiées conformes des diplômes/certificats pour les candidatures retenues.

Ce que nous représentons

SOS Villages d’Enfants s’engage à créer et à maintenir un environnement protecteur qui promeut ses valeurs fondamentales et empêche l’abus et l’exploitation des enfants. Nous condamnons fortement toute forme de violence et d’exploitation des enfants, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre organisation, et répondons de manière appropriée à tout abus prouvé ou présumé et à toute tentative d’abus. Nous développons des mécanismes pour sensibiliser, prévenir, encourager le signalement et faciliter la réaction. Nos actions peuvent aller des mesures de développement du personnel comme la formation et le conseil jusqu’à des mesures comme la suspension, le licenciement ou la poursuite en justice.

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !