SOS VILLAGES recrute Coordinateur National Développement de Partenariats Institutionnels (IPD) (H/F)

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Coordinateur National Développement de Partenariats Institutionnels (IPD) (H/F)  

Bureau National de Coordination

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

A propos de SOS Villages d’Enfants :

SOS Villages d’Enfants, fondée en 1949 par Hermann Gmeiner, est la plus grande organisation non gouvernementale au monde dont l’objectif est de soutenir les enfants et les jeunes privés de soins parentaux ou risquant de les perdre.

La négligence, la maltraitance et l’abandon d’enfants sont partout. Beaucoup de familles risquent d’être séparées. Dirigés localement, nous travaillons dans plus de 130 pays et territoires pour renforcer les familles qui sont sous pression afin qu’elles puissent rester ensemble. Lorsque cela n’est pas dans l’intérêt supérieur d’un enfant ou d’un jeune, nous fournissons des soins de qualité en fonction de leurs besoins uniques.

En collaboration avec les partenaires, les donateurs, les communautés, les enfants, les jeunes et les familles, nous permettons aux enfants de grandir avec les liens dont ils ont besoin pour se développer et devenir les plus forts possibles. Nous défendons les droits de chaque enfant et plaidons pour le changement afin que tous les enfants puissent grandir dans un environnement favorable.

En Guinée, SOS Villages d’Enfants est présente à Conakry, Kankan, N’Zérékoré et Labé

Résumé du poste :

Le/la Coordinateur/trice National(e) Développement des Partenariats Institutionnels (IPD) est chargé(e) de mobiliser les fonds auprès des bailleurs institutionnels pour SOS Villages d’Enfants en Guinée en travaillant avec l’équipe Programme et l’équipe de management.

Relation hiérarchique :

  • – Il / elle rapporte au Manager de Développement de Fonds et Communication (Manager FDC).
  • – Il / elle reçoit des orientations supplémentaires du Conseiller Régional Développement de Partenariats Institutionnels (IPD) du Bureau International Région Afrique de l’Ouest, du Centre et du Nord (WCNA) en charge de SOS Villages d’Enfants en Guinée.

Principales responsabilités

Collecte de fonds et liaison avec les bailleurs :

  • – Identifie les opportunités de partenariat institutionnel au niveau national local (auprès des organisations bilatérales, multilatérales, internationales et des ambassades et fondations).
  • – Coordonne avec l’équipe Programme afin de mener des évaluations et des études de faisabilité qui renseignent la conception des projets.
  • – Mene des recherches approfondies et pertinentes pour la conception de projets.
  • – Coordonne et rédige des propositions de projets et faire le lien entre le Programme, les Finances et les soumet aux bailleurs institutionnels potentiels.
  • – Développe et entretient de bonnes relations avec les bailleurs en assurant une communication régulière, le partage d’expériences et un reporting efficace.
  • – Travaille avec le Manager FDC, est le lien entre SOS Villages d’Enfants et les bailleurs de fonds, notamment dans la gestion des contrats de financement institutionnel.
  • – Assure une communication régulière avec les bureaux internationaux et régionaux de SOS.
  • – Pendant la mise en œuvre des projets, coordonne, suit et évalue la qualité des rapports soumis aux bailleurs, en s’assurant que les exigences de ceux-ci sont satisfaites.
  • – Prépare et soumet des mises à jour mensuelles et des rapports trimestriels des activités IPD au bureau régional.

Gestion des contrats :

  • – Assure la gestion des contrats des bailleurs de toutes les subventions institutionnelles (nationales ou internationales avec les PSAs), y compris la préparation des contrats, l’élaboration des accords de consortium, la conformité avec les règles des bailleurs et la soumission des rapports.
  • – Développe et maintient un mécanisme de gestion des contrats institutionnels.
  • – S’assure que tous les fichiers de financement (électroniques, système et papier) sont complets et tenus à jour.
  • – Entreprend l’administration courante des contrats avec les donateurs sur les sites, y compris la tenue de la documentation relative aux contrats des bailleurs de l’Association Nationale.
  • – Établit une relation de travail étroite avec le Département des finances et fournir des conseils pour assurer une synergie dans la budgétisation des donateurs, la gestion des contrats et les rapports.

Stratégie et renforcement des capacités :

  • – Développe et met en œuvre une stratégie institutionnelle de collecte de fonds et de partenariat en fonction des besoins de l’AN et veille à ce qu’elle soit prise en compte dans les plans nationaux.
  • – Examine et met en œuvre les recommandations de l’étude de marché des bailleurs potentiels.
  • – Forme et soutient le personnel concerné dans la gestion du cycle de projet et l’approche cadre logique.
  • – Renforce la capacité de collecte de fonds au sein de l’équipe du programme, en formant le personnel sur les politiques de financement, les relations avec les bailleurs, les rapports, la gestion des contrats, etc.

Développement de partenariats et création de réseaux :

  • – Établit et maintient un contact régulier avec les bailleurs en organisant des tables rondes, des réunions en face à face, en participant à des forums bailleurs, etc.
  • – Négocie la collaboration avec les institutions partenaires et les services gouvernementaux qui appuient l’AN sous réserve de l’approbation du Directeur National.
  • – Évalue et développe des partenariats et des consortiums avec d’autres organisations partageant les mêmes idées en vue de soumettre des appels d’offres pour de grands projets de bailleurs.
  • – Représente l’Association Nationale dans les réunions au niveau sectoriel (développement et humanitaire / urgence) et autres forums de réseautage et l’utilise pour développer de manière proactive des partenariats de financement.
  • – Participe à des forums de formation et de réseautage IPD régionaux et contribue au développement de nouvelles stratégies IPD pour améliorer la pratique.

Concernant la sauvegarde de l’enfant et la PHEAS (prévention contre le harcèlement, l’exploitation et l’abus sexuel) :

  • – Participe aux formations en sauvegarde de l’enfant, en PHEAS (prévention contre harcèlement, l’exploitation et l’abus sexuel) y compris les formations en lignes développées par SOS Villages d’Enfants et mettre en œuvre les acquis des formations.
  • – S’assure que les activités IPD sont conduites en conformité avec les normes de sauvegarde de l’enfant et du PHEAS (prévention contre harcèlement, l’exploitation et l’abus sexuel) de SOS Villages d’Enfants.

Qualification/Expériences/Compétences et Aptitudes :

  • – Maitrise (Bac+4) minimum dans le domaine du développement, et/ou des sciences sociales (sociologie, études du développement, économie) et/ou domaine connexe.
  • – Minimum trois (3) ans d’expérience approfondie dans la planification, l’obtention et la gestion de fonds auprès de bailleurs institutionnels ainsi qu’une compréhension approfondie de la programmation du développement.
  • – Démontre des preuves de propositions moyennes / grandes développées et gagnées (0,5 à 2 millions USD).
  • – Une compréhension approfondie de la conception et du développement des programmes, en particulier dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des moyens de subsistance ou de la protection de l’Enfant.
  • – Une compréhension approfondie de la gestion du cycle de projet et des approches adaptées de formations est nécessaire.
  • – Expérience en sciences sociales (recherche) ; le candidat doit avoir une vaste expérience dans la conduite d’évaluations, etc.
  • – Leadership et innovation, flexibilité, autonomie et capacité à travailler très rapidement et dans des délais stricts.
  • – Excellentes compétences en rédaction de propositions de projets et de rapports destinés aux bailleurs.
  • – Excellentes compétences interpersonnelles, de réseautage et de communication avec la capacité de représenter SOS dans les forums de donateurs, de développer des partenariats avec d’autres ONG.
  • – Expérience en renforcement des capacités du personnel non initié à la mobilisation de ressources dans tous les aspects de la recherche de financement et du respect des contrats.
  • – Capacité à travailler efficacement en équipe pour atteindre les objectifs de mobilisation de ressources.
  • – Avoir d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français. Avoir d’excellentes compétentes en communication écrite et orale en anglais est un plus.
  • – Capacité à travailler sous pression et la volonté de travailler des heures flexibles en cas d’urgence.
  • – Capacité à travailler en équipe.
  • – Sens de l’analyse, rigueur, honnêteté, intégrité, esprit d’initiative.
  • – Grandes capacités d’adaptation et excellent relationnel.

Dépôt des candidatures

  • – Les dossiers de candidature, comprenant uniquement un CV à jour ainsi qu’une lettre de motivation adressée au Directeur National de SOS Villages d’Enfants en Guinée, devront être envoyés à l’adresse électronique suivante : [email protected] avec en objet le numéro de référence suivant : SOS/IPD/2022
  • Date limite de réception des dossiers est fixée au 25/01/2022. Seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s.
  • – Les dossiers de candidature incomplets et/ou avec un objet différent ne seront pas examinés. SOS Villages d’Enfants en Guinée se réserve le droit de procéder à la vérification du casier judiciaire et de demander les copies certifiées conformes des diplômes/certificats pour les candidatures retenues.

Ce que nous représentons

SOS Villages d’Enfants s’engage à créer et à maintenir un environnement protecteur qui promeut ses valeurs fondamentales et empêche l’abus et l’exploitation des enfants. Nous condamnons fortement toute forme de violence et d’exploitation des enfants, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre organisation, et répondons de manière appropriée à tout abus prouvé ou présumé et à toute tentative d’abus. Nous développons des mécanismes pour sensibiliser, prévenir, encourager le signalement et faciliter la réaction. Nos actions peuvent aller des mesures de développement du personnel comme la formation et le conseil jusqu’à des mesures comme la suspension, le licenciement ou la poursuite en justice.