PRECOP – Recrutement d’un(e) Spécialiste en Sauvegardes Environnementales

Date de début : 13 avril 2020

Date limite : 04 mai 2020
1. CONTEXTE
Le Gouvernement guinéen s’est engagé à intensifier ses efforts pour créer les conditions nécessaires á l’émergence d’un secteur privé national adossé à un tissu de Petites et Moyennes Entreprises compétitives capables de générer des emplois valorisants, créer de la richesse et de l’innovation dans les secteurs d’activités et chaines de valeurs prioritaires fixées dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Cette priorité du gouvernement correspond aux constats établis dans le cadre du Diagnostique Systématique Pays du Groupe de la Banque mondiale, qui oriente les interventions de l’institution au sein du Cadre de Stratégie Pays. Ainsi, le Gouvernement de la République de Guinée sollicitera une Avance de Préparation du Projet (PPA) auprès de la Banque mondiale pour contribuer au financement du coût de préparation du Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME en Guinée (PRECOP).
Dans le cadre des activités du Projet de Renforcement de la Compétitivité des Micro, PME et Accès au Financement en Guinée sous la tutelle du Ministère de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises financé par la Banque Mondiale, lance le recrutement d’un(e) Spécialiste en Sauvegarde Environnementales.

11. PRESENTATION DU PRECOP

Le Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME en Guinée (PRECOP) est une nouvelle opération marquant le réengagement du Groupe de la Banque Mondiale dans le développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) en Guinée. L’objectif du Projet sera de « soutenir le développement, la croissance, et l’accès aux financements des PME dans les secteurs á fort potentiel de croissance ». Le Projet sera financé par un Prêt de l’IDA à hauteur de 30 millions $ US.
Le Projet proposé se concentrera sur les régions de Conakry et Boké sur une période de cinq (5) ans. La réalisation de l’objectif de développement du Projet s’articule autour de quatre (4) composantes :
Composante 1 : Appui à l’entreprenariat et au développement des MPME
L’objectif de cette composante est de renforcer la capacité des Micro, Petites et Moyennes Entreprises – MPME à se développer, à créer des emplois et de la richesse, et à contribuer efficacement à l’inclusion socio-économique des jeunes et des femmes.
Composante 2. Appui au renforcement de l’infrastructure financière
L’objectif de la seconde composante est de financer des infrastructures financières essentielles afin d’encourager l’accès des Micro, Petites et Moyennes Entreprises – MPME au financement. Le renforcement de l’infrastructure financière de la Guinée améliorera l’accès de toutes les entreprises aux crédits, avec un impact plus impoftant pour les MPME qui font davantage face aux problèmes d’opacité et d’asymétrie d’information.
Composante 3. Mettre en place des services financiers adaptés aux MPME
L’objectif de la troisième composante est de mettre en place un mécanisme de couverture de risque de portefeuille qui incitera les institutions financières participantes (IFP) à octroyer des prêts aux PME éligibles.
Composante 4 : Gestion et suivi de projet
Cette composante appuiera l’Unité d’Exécution du Projet (UEP) et fournira des ressources afin de renforcer ses capacités en matière de passation de marché, gestion financière, communication, suivi et évaluation, par le biais de services consultatifs pertinents.

111. RESPONSABILITES

Sous l’autorité du Coordonnateur du Projet, le (la) Spécialiste en Sauvegardes Environnementales est responsable de la préparation des Etudes d’Impacts Environnemental y compris de la mise en œuvre des Plans de Gestion Environnementale, le suivi et l’évaluation des impacts de toutes les activités du Projet dans le cadre de ses compétences. Il exécutera sa mission conformément aux dispositions en vigueur en République de Guinée et aux politiques et procédures de la Banque Mondiale en matière de Sauvegardes Environnementales.

NATURE ET ETENDUE DES PRESTATIONS

Le Spécialiste en Sauvegardes Environnementales est placé sous l’autorité directe du Coordonnateur du Projet, plus précisément sans que ceci soit limitatif, il exécutera les tâches suivantes :
Élaborer les Termes de Référence des Etudes d’Évaluation d’Impact Environnemental
(EIE)/Notices d’Impact Environnemental (NIE), et les Plans de Gestion Environnementale (PGE) ;
Veiller à aligner le Plan Environnemental avec le contexte local dans la mise en œuvre du Projet PRECOP afin de renforcer et consolider la promotion du développement durable dans la zone d’intervention des Micro, et PME bénéficiaires de l’appui du Projet
S’assurer que la conception, l’exécution et le suivi des activités du Projet respectent et suivent les normes et règles environnementales de la Guinée et de la Banque Mondiale ;
Identifier l’ensemble des risques potentiels sur le plan environnemental au regard des interventions envisagées dans le cadre du Projet ;
Définir les dispositions institutionnelles de suivi et de surveillance à prendre avant, pendant et après la mise en œuvre du PRECOP et la réalisation des activités pour supprimer ou atténuer les impacts environnementaux ;
Formuler des recommandations pour le suivi et l’évaluation du plan environnemental, ainsi que pour les étapes suivantes, y compris le financement à long terme afin de garantir la durabilité du plan •
Déterminer les besoins des patties prenantes en matière de renforcement des capacités et de ressources au niveau des Micro-PME cibles dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre du Projet ; Organiser et participer au recrutement des consultants pour la réalisation des études générales
et spécifiques de cadre, d’impact environnemental ainsi que les plans de gestion environnementale selon les normes de la Banque Mondiale et de la Guinée ;
Appuyer le spécialiste de passation de marchés à s’assurer que les documents de passation de marchés, y compris les appels d’offres, incorporent entièrement les aspects environnementaux, ainsi que les mesures de suivi et d’atténuation des impacts telles que définies dans les études de conception, faisabilité et les clauses et prescriptions environnementales telles que détaillées dans les instruments de sauvegardes environnementales, les coûts et délais ;
Veiller à la mise en œuvre des instruments de sauvegardes environnementales, notamment les PGE, relatifs aux Projets pour s’assurer de leur conformité aux exigences nationales et aux directives de la Banque Mondiale ;
Recueillir et analyser les commentaires et les plaintes des personnes/parties affectées par le Projet sur les questions environnementales et recommander des actions pour résoudre lesdits problèmes ;
Servir d’interlocuteur principal entre les parties affectées et la Coordination du Projet sur les questions d’impacts environnementaux ;
Effectuer des visites régulières sur le terrain dans le cadre de la mise en œuvre des PGE dans les activités de sous-Projets ;
Évaluer toutes les questions pertinentes, et si nécessaire, s’appuyer sur la politique et les meilleures pratiques en la matière pour envisager un plan de mesures correctives.
Analyser les recommandations des entités d’exécution ou prestataires pour la réception finale des biens, des travaux ou des services et pour la cessation d’un contrat afin de s’assurer que tous les travaux sont menés à bien dans la totale conformité avec les règles de sauvegardes environnementales et les Plans de Gestion Environnementale ;
Participer à la réception provisoire des sous-projets et s’assurer que les replis de chantier respectent les normes environnementales nationales et en conformité avec les politiques de la Banque Mondiale en la matière.

Etablir un programme de sensibilisation des différentes parties prenantes au Projet notamment avec les acteurs locaux tels que les promoteurs de Micro, Petites et Moyennes Entreprises, les missions de contrôles ainsi que les populations des zones d’implantation des Micro, PME en mettant l’accent sur les avantages environnementaux des meilleurs pratiques de gestion de l’environnement,

Appuyer, en collaboration avec le Responsable en Suivi-Evaluation, la collecte et le reportage des données sur les indicateurs de performance environnementale, en s’assurant de leur qualité, et contribuer à l’élaboration et à la révision périodique des Plans de Suivi-Evaluation.

En termes de rapportage, le(la) Spécialiste en Sauvegardes Environnementales produira un rapport trimestriel d’activités qui synthétisera les informations issues des rapports spécifiques d’exécution des missions de terrain relatifs à son domaine de compétence pour l’ensemble des activités du Projet.
Quatre rapports trimestriels sont attendus, le dernier servant de rapport annuel synthétisant toutes les activités des trimestres passés, y compris celles du dernier trimestre. Il fournira des renseignements nécessaires sur les indicateurs mesurables du point de vue environnemental pour nourrir le rapport du Suivi-Evaluation et le rapport annuel du Projet.

QUALIFICATIONS REQUISES

Pour mener à bien cette mission, le Spécialiste en Sauvegardes Environnementales du Projet devra avoir les qualifications minimales ci-dessous. Il sera sélectionné sur une base concurrentielle et basé à Conakry avec des déplacements fréquents sur les sites du Projet.

Diplôme

Il devra être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Bac+4 ans au moins en Sciences de la Nature ou similaire (au moins le niveau Maîtrise II, dans les domaines relatifs à l’environnement, est préférable).
Ces diplômes doivent être appuyés par des attestations dûment signées des structures habilitées et certifiées conformes aux originaux.

Années d’expérience

Au moins cinq (5) ans d’expérience dans la mise en application des politiques en matière de protection environnementale, au sein des projets financés par des partenaires techniques et financiers, y compris la Banque Mondiale. Des expériences antérieures dans la préparation des Etudes d’Evaluation d’impact Environnemental (EIE) (y compris des Plans de Gestion Environnementale ainsi que des Etudes d’Impact Environnemental.), la mise en œuvre des Plans de Gestion Environnementale et Sociale dans les Projets financés par la Banque Mondiale ou la BAD seront considérées comme un atout.

Expérience générale

Disposer des connaissances sur les directives et politiques opérationnelles de la Banque Mondiale en matière de sauvegardes environnementales ;

Avoir la capacité de travailler avec des équipes et des organisations multidisciplinaires notamment dans un environnement multi-projets ;

Avoir une attitude responsable et flexible et une capacité à exécuter une variété de tâches sous supervision minimale ;

Avoir une bonne connaissance des outils informatiques et applications Microsoft Office, notamment les programmes informatiques suivants : Excel, Word, PowerPoint, E-mail (courrier électronique) et l’Internet appuyés par des attestations dûment certifiées.

PERIODE ET CRITERES DE PERFORMANCES

La durée du contrat est d’un (l) an renouvelable sur la base des résultats satisfaisants de l’évaluation annuelle de ses performances, après une période probatoire de six (6) mois au cours de la première année.
L’efficacité et les performances du Spécialiste en Sauvegardes Environnementales seront mesurées en fonction de la qualité du suivi des actions inscrites à la mise en œuvre des tâches lui confiées. Un indicateur de mesure de ses performances sera le « taux de satisfaction des tâches ».

METHODE DE SELECTION

Le(la) Spécialiste en sauvegardes environnementales sera sélectionné(e) suivant les méthodes de sélection des consultants individuels (SCI) définies dans le Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs de la Banque mondiale de juillet 2016 révisé en novembre 2017 et Août 2018.

Lieu de travail

Poste basé à Conakry avec des déplacements possibles dans la zone d’intervention du Projet.

Dossier de candidature :

Les candidats ou candidates intéressé(e)s doivent présenter le dossier suivant :

Une lettre de motivation ;
Un curriculum vitae détaillé, récent et certifié sincère par le candidat ;

• Des copies des diplômes, des contrats, des attestations ou des certificats d’exécution de bonne fin et tout autre document attestant les qualifications et expériences acquises par le(la) candidat(e).

La candidature par courrier électronique n’est pas autorisée.
Les dossiers de candidature porter la mention « Recrutement d’un(e) Spécialiste en Sauvegardes Environnementales » doivent être déposés au plus tard le 04 Mai 2020 à 12 h 00 mn TU à l’adresse suivante : Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME et Accès au financement en Guinée (PRECOP) – Conakry sise à l’Immeuble BANKO Woulada 3e étage, après le dispensaire de Ratoma (CMC de Ratoma), Commune de Ratoma-Conakry. Contact : +224 622 181 938 /
E-mail :
[email protected][email protected] du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures 30 minutes TU, le vendredi de 9 heures à 13 heures 00 mn TU.

GUINEE – JOB
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !