Offres d’emploi : Spécialiste de l’énergie

Titre du poste : Spécialiste de l’énergie (Connaissances), PESR1
Grade : PL5
Poste N° : 50103197
Référence : ADB/21/007
Date de publication : 19-jan-2021
Date de clôture : 18-Feb-2021
Lieu d’affectation : Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE  :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013?2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
Le complexe   :
La Vice-présidence chargée de « l’électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte » est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Banque ainsi que sur la mise en œuvre du Nouveau pacte pour l’énergie en Afrique. Le complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine?; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux pays et aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes?; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement?; iv) être le porte-parole de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » et v) assurer la coordination des opérations de prêts souverains et non souverains de la Banque. Le complexe mettra l’accent sur les domaines des systèmes énergétiques, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables?; et le changement climatique et la croissance verte durable.
Le dÉpartement/la division QUI recrute  :
Le Département chargé des solutions financières, de la politique et de la réglementation de l’énergie (PESR) a pour mandat de i) soutenir les pays membres régionaux (PMR) dans la mise en place de politiques énergétiques pertinentes et d’un cadre réglementaire clair, prévisible et transparent pour assurer la viabilité financière du secteur et la mobilisation des capitaux privés à des fins d’investissement?; et ii) d’assurer la mise sur pied, la structuration et l’exécution des opérations non souveraines dans le secteur de l’électricité.
La Division de la politique, de la réglementation et des statistiques énergétiques (PESR.1) fournit une assistance technique aux gouvernements, agences et autres organismes parapublics dans le but d’assurer un environnement plus favorable aux investissements du secteur privé dans le secteur de l’énergie. La division encourage le partage des connaissances et assure un leadership éclairé dans le secteur grâce à i) la publication de rapports phares et de produits de connaissance uniques sur les principaux domaines problématiques affectant la viabilité du secteur?; ii) la collecte, la consolidation et la diffusion de données, de statistiques et d’informations actualisées sur le secteur de l’énergie à l’échelle du continent et iii) l’organisation d’événements, de séminaires et de forums dans le but de réunir les principales parties prenantes, de renforcer le pouvoir de mobilisation de la Banque et de promouvoir le dialogue politique.
Le poste   :
Le Spécialiste de l’énergie (connaissances) aura pour mission principale d’apporter son concours au développement et à la diffusion des connaissances et des informations sur tous les domaines de travail de la division. Il devra à cet effet :
  • définir, délimiter et établir l’ordre de priorité des besoins de recherche sur les principales tendances et les évolutions récentes dans le secteur de l’énergie en Afrique?;
  • recueillir les informations nécessaires pour générer et diffuser des idées et des connaissances spécifiques sur le secteur énergétique en Afrique en utilisant des formats spécifiques et des plateformes appropriées?;
  • conceptualiser et superviser les études de cas et la rédaction de mémoires, d’articles, etc. qui rendent compte des défis spécifiques auxquels fait face le secteur et qui transmettent de manière efficace des enseignements précieux provenant de la Banque africaine de développement et de ses partenaires?;
  • développer le contenu du portail de l’énergie en Afrique avec des fonctionnalités et des caractéristiques améliorées et maintenir le site Web pour en faire un guichet unique pour toutes les données, les nouvelles et les informations sur le secteur de l’énergie en Afrique.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision générale du Chef de la division de la politique, de la réglementation et des statistiques énergétiques, le Spécialiste de l’énergie (connaissances) s’acquittera des fonctions suivantes :
  • Recueillir et faire la synthèse des connaissances et des informations nécessaires permettant de soutenir les efforts de dialogue politique de la Banque dans le secteur de l’énergie?;
  • Fournir des informations destinées à soutenir les programmes et projets de la Banque dans le secteur de l’énergie, notamment par le biais de bulletins sur l’énergie, de blogues et d’études de cas analytiques?;
  • Diffuser des idées et des connaissances spécifiques à l’intérieur et à l’extérieur de la Banque en utilisant des formats spécifiques et des plateformes appropriées, notamment par la production et la collecte d’une variété de rapports sectoriels, de notes de synthèse, de profils de pays et d’autres matériels de connaissance sur les questions liées à l’énergie en Afrique?;
  • Mener des activités de sensibilisation et de communication efficaces par la coordination de la gestion des blogues, de la rédaction de bulletins d’information ainsi que de l’organisation de webinaires, d’entretiens avec les médias et d’événements sur les plateformes concernées?;
  • Créer un contenu visuellement attrayant à utiliser sur des formats et plateformes spécifiques tels que le portail de l’énergie en Afrique, par la collecte, l’analyse et la visualisation de données destinées à des publics spécifiques?;
  • Réaliser régulièrement des enquêtes de satisfaction auprès des utilisateurs du Portail de l’énergie en Afrique et procéder aux ajustements nécessaires pour refléter leurs besoins et leurs exigences?;
  • Engager et renforcer les partenariats avec les parties prenantes dans le domaine de l’énergie, notamment les institutions de financement du développement, les groupes de réflexion, les universités, les organismes du secteur privé et les associations professionnelles?;
  • Assurer la liaison et la collaboration avec les départements de la Banque chargés des technologies de l’information et de la communication afin de garantir la coordination et le bon fonctionnement du portail de l’énergie en Afrique?; et aider à résoudre tout problème technique lié à l’hébergement et à la gestion du portail ainsi que toutes les questions liées à la communication.
Critères de sélection
  1. Être titulaire d’au moins un Master en énergie, économie, finance, gestion d’entreprise, études de développement ou d’un diplôme équivalent?;
  2. Avoir un minimum de cinq (5) ans d’expérience professionnelle pertinente?;
  3. Être doté de solides compétences en matière de rédaction et de révision?;
  4. Avoir une connaissance globale du secteur de l’énergie dans les pays en développement, avec notamment une bonne compréhension des principales tendances et évolutions des marchés pré?émergents?;
  5. Justifier de bonnes aptitudes en matière de collecte, d’analyse et de diffusion de l’information et des connaissances?;
  6. Être capable d’effectuer plusieurs tâches à la fois, de travailler efficacement sous pression et de respecter des délais serrés?;
  7. Avoir fait ses preuves dans la production de notes d’information et de documents analytiques de grande qualité.
  8. Compétences souhaitées :
  •  Justifier d’une connaissance approfondie des grandes questions régionales liées au déficit d’accès à l’électricité, aux services publics d’électricité, à la réglementation, aux pools énergétiques régionaux, aux énergies renouvelables et au changement climatique en Afrique?;
  •   Savoir utiliser les applications de gestion de contenu de sites Web/bases de données ou des plateformes Mailchimp (atout)?;
  •   Faire preuve d’un fort intérêt pour les questions relatives à l’énergie, au changement climatique et au développement durable en Afrique?;
  •  Avoir de l’expérience dans le domaine des médias, de la communication, de la recherche ou de la recherche universitaire (souhaitable)?;
  •   Être capable d’interagir avec une diversité de publics cibles et d’établir et de maintenir des réseaux fructueux avec les principales parties prenantes.
  1. Compétences comportementales :
  • Communication – Avoir une bonne capacité d’écoute et une aptitude avérée de présentation des idées et de persuasion?;
  • Posséder des aptitudes en matière de résolution de problèmes?;
  • Avoir le souci du client?;
  • Être animé d’un esprit d’équipe et savoir établir de bonnes relations?;
  • Être capable de prendre des décisions efficaces et de manière rapide.
  1. Compétences techniques :
  • Justifier d’une expérience avérée de travail sur les questions de politique énergétique, notamment dans les pays africains?;
  • Avoir une connaissance pratique des approches utilisées pour les réformes économiques structurelles, y compris des aspects de l’économie politique appliqués à l’énergie durable et des politiques de réforme complémentaires, ainsi qu’une bonne connaissance des questions de développement durable?;
  1. Être capable de communiquer et d’écrire efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue?;
  2. Avoir une bonne maîtrise des logiciels standards de la Banque (Word, Excel, PowerPoint, Access, MS Projects)?;
  3. Savoir utiliser les différents outils disponibles et employés par la Banque, tels que SAP, Mailchimp et Drupal.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct  [email protected] (le lien envoie un courriel)

Postuler  (le lien est externe)

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des  pays membres  de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !