Offres d’emploi : Ingénieur principal spécialiste des systèmes électriques, RDGE1

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Titre /Fonction :  Ingénieur principal spécialiste des systèmes électriques, RDGE1
Lieu d’affectation :   Kigali, Rwanda
Position Grade:   PL4
Numéro de poste :   50104475
Date limite de candidature :   14-aoû-2021

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte (PEVP) est un complexe sectoriel essentiellement axé sur la Stratégie décennale et le premier objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Banque. Le complexe a pour mission de : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine?; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes?; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement?; iv) être le porte-parole de la Banque auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ». Le Complexe mettra spécifiquement l’accent sur le développement des systèmes électriques, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables, le climat et la croissance verte. Le Complexe s’assurera également que la Banque opère efficacement dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et supervisera l’exécution complète de tous les aspects des opérations de la Banque dans le domaine de l’énergie en collaboration avec les Unités régionales de prestation de services.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE

Le Département du développement des systèmes électriques (PESD) au sein du complexe PEVP a pour mandat général d’aider les pays membres régionaux de la Banque, les compagnies d’électricité, les communautés économiques régionales, les pools énergétiques, les régulateurs et les autres parties prenantes à développer et à améliorer leurs propres systèmes électriques et la performance de leurs compagnies dans le cadre d’opérations souveraines (OS) et d’opérations non souveraines (ONS). Le département compte six (6) divisions : la Division chargée des solutions applicables aux systèmes d’électricité, basée au siège (PESD.1) et cinq divisions chargées des opérations dans chacune des cinq (5) régions opérationnelles de la Banque. Le poste relève de la Division des opérations relatives aux systèmes d’électricité — région Afrique orientale (RDGE.1/PESD.4) qui fait partie du département PESD. Il sera situé au bureau pays de la Banque au Rwanda et le titulaire travaillera sous la supervision directe du Chef de division sectoriel (RDGE.1/PESD.4). Ce poste permettra également de soutenir les opérations de développement des systèmes électriques de la Banque dans la région de l’Afrique orientale et dans d’autres lieux d’activité de la Banque, le cas échéant.

LE POSTE :

Sous la supervision du Chef de division RDGE.1/PESD.4, l’Ingénieur principal spécialiste des systèmes électriques fournira une expertise sectorielle approfondie et sera responsable de la création et de la gestion du portefeuille des projets et programmes en matière d’énergie/électricité dans les secteurs public et privé, plus précisément en ce qui concerne l’identification, la conception technique, l’évaluation, la mise en œuvre et la supervision des projets/programmes liés aux opérations de prêt et de non-prêt dans le secteur de l’électricité. Le titulaire du poste apportera une expertise sectorielle approfondie en matière de planification, de structuration technique, de financement et de mise en œuvre d’opérations et de programmes de réforme du secteur de l’électricité et des services publics tout au long du cycle du projet et de la chaîne de valeur de l’électricité, y compris la production, la transmission et la distribution d’électricité, les réformes du secteur de l’électricité et l’intégration régionale. Il travaillera au sein d’équipes multidisciplinaires et contribuera à la mise en œuvre du Nouveau Pacte pour l’énergie en Afrique/« Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » et les autres priorités et programmes phares des High 5, le cas échéant.

L’Ingénieur principal spécialiste des systèmes électriques relève du Chef de division RDGE.1/PESD.4. Au niveau du bureau national, il travaillera en étroite collaboration avec les autres membres du personnel de la Banque sous la direction du Responsable pays et devra apporter sa contribution à la réalisation de la mission du Bureau. Le Responsable pays contribuera également à l’évaluation des performances de l’Ingénieur principal spécialiste des systèmes électriques.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision générale du Chef de division sectoriel chargé des opérations relatives aux systèmes d’électricité — Région Afrique orientale (RDGE.1/PESD.4) (PESD3), l’Ingénieur principal spécialiste des systèmes d’électricité remplira les fonctions suivantes :

A.  Développement des activités et gestion de la réserve

  1. Contribuer à la préparation d’évaluations du secteur de l’énergie et d’autres travaux analytiques et diagnostiques en amont afin d’éclairer les documents de stratégie pays (DSP), les documents de stratégie d’intégration régionale (DSIR) et nception de projets nationaux et multinationaux qui répondent aux besoins des PMR?; fournir un soutien au bureau pays, à la Division des opérations relatives aux systèmes d’électricité – région Afrique orientale (RDGE.1/PESD.4), au Bureau régional (RDGE) et au Département du développement des systèmes électriques (PESD) dans le cadre du dialogue avec les PMR sur les politiques relatives au secteur de l’énergie et aux questions connexes?; et apporter un appui aux bureaux pays pour assurer la fourniture de services de soutien consultatif de qualité aux PMR.

  2. Jouer un rôle de chef de file, en collaboration avec le personnel de la Division des opérations relatives aux systèmes d’électricité – Région Afrique de l’Est, dans le processus d’identification et de préparation des opérations relatives aux systèmes d’électricité menées par les acteurs des secteurs public et privé, plus particulièrement en ce qui concerne le développement de projets de production, de transmission et de distribution, les programmes d’électrification et les réformes du secteur de l’électricité.

  3. Procéder à l’examen et au contrôle de la qualité des documents de préparation et d’évaluation des projets par rapport aux exigences techniques, financières et économiques, en veillant notamment à ce que les projets financés par la Banque aient un impact positif eu égard aux objectifs de la « stratégie en matière de genre » et de la « stratégie pour l’emploi des jeunes ».

  4. Fournir un appui technique et consultatif en matière de planification et de réforme du secteur de l’électricité, notamment en assurant la liaison avec le personnel technique des clients, les ingénieurs de projet et les ingénieurs des organismes prêteurs, et participer à des missions de vérification préalable et à d’autres réunions relatives aux projets, le cas échéant.

  5. Apporter un soutien aux équipes des pays membres régionaux (PMR) et de la Banque dans le montage, la préparation, la structuration et la mise en œuvre de projets complexes et innovants de développement de systèmes électriques, et fournir des services de soutien consultatif qui favorisent la mise en place de politiques nationales et régionales propices à une forte croissance et au développement du secteur de l’énergie.

  6. Conformément aux objectifs du nouveau Pacte pour l’énergie en Afrique, collaborer avec le siège, les équipes des plateformes régionales, d’autres partenaires de développement, les promoteurs et développeurs de projets et d’autres acteurs clés pour constituer une réserve de projets d’infrastructure énergétique bancables en collaboration et en consultation avec les compagnies d’électricité, le pool énergétique régional et les secrétariats chargés de l’exécution des projets régionaux.

  7. Établir et entretenir de bonnes relations avec les clients, en particulier les producteurs d’électricité indépendants (PEI) au niveau régional/les promoteurs de partenariats public-privé (PPP), les services publics d’électricité, les fournisseurs de services, les banques, les partenaires multilatéraux, les régulateurs, les fonctionnaires publics et les institutions régionales du secteur de l’énergie afin de fournir des services de soutien consultatif pour les transactions complexes et l’analyse financière, et de faciliter la concrétisation des possibilités d’investissement dans le secteur de l’électricité.

  8. Œuvrer en collaboration avec le personnel des autres départements du complexe chargé de l’énergie pour développer la synergie nécessaire à la fourniture de services consultatifs complexes aux clients, à la structuration et à l’analyse financière de projets (publics et privés).

  9. Assurer la réalisation de travaux d’analyse économique et sectorielle liés au développement des systèmes électriques nationaux et régionaux et à la transformation des services publics.

B.   Gestion de portefeuille

  1. Fournir une expertise sectorielle en matière d’assurance qualité dans le cadre de la préparation des termes de référence, des demandes de propositions et des documents d’appel d’offres conformément aux règles de passation des marchés de la Banque : par exemple, recrutement et supervision des experts conseillers (et du personnel de la Banque), réalisation des études de faisabilité sociotechnique et économique et production des rapports de diagnostic sur les performances des services publics.

  2. Gérer le portefeuille de développement des systèmes d’électricité de la Banque dans les pays concernés et mener toutes les activités régulières de gestion du portefeuille, y compris la supervision et les inspections sur le terrain, et l’interaction avec les cellules d’exécution des projets (CEP) et les services administratifs concernés pour orienter, contrôler et suivre les questions relatives à la mise en œuvre, examiner les rapports d’avancement trimestriels, les rapports d’audit, les processus de passation de marchés et les plaintes, pour assurer notamment la conformité avec les politiques, directives et lignes directrices de la Banque.

  3. Soutenir les efforts de la Banque liés à la mise en œuvre d’une approche simplifiée permettant d’accélérer les négociations d’accords concernant les projets, y compris les accords d’achat et de vente d’électricité et les accords de transport d’électricité, pour les projets régionaux d’infrastructure énergétique de grande envergure.

  4. Examiner les différentes propositions et communications adressées à la Banque par ses partenaires, ses clients et les PMR?; et prendre les mesures appropriées, y compris l’émission d’avis techniques sur les propositions faites par le gouvernement/les clients, la rédaction de réponses ou de rapports/la représentation de la Banque dans diverses instances et le suivi interne ou externe.

  5. Assurer une gestion saine du portefeuille, préparer et conduire l’examen et le contrôle de la qualité des rapports d’achèvement des projets.

C.  Production et coordination des connaissances

  1. Soutenir les institutions nationales et régionales dans l’élaboration de plans de développement des systèmes électriques de haute qualité, d’études du secteur énergétique et de stratégies d’analyse comparative des performances, incluant la mise en place d’approches conjointes et coordonnées efficaces pour la planification des investissements intra et inter régionaux des projets d’infrastructures électriques.

  2. Soutenir les pays membres et le pool énergétique régional dans l’élaboration de politiques, de lois et de règlements qui favorisent le développement de marchés de l’énergie transparents, prévisibles et stables?; et, en collaboration avec les collègues concernés de la Banque, concevoir des programmes appropriés d’assistance technique et de renforcement des capacités pour combler les lacunes identifiées en matière de compétences et d’aptitudes.

  3. Participer aux réunions et conférences des PMR, de la Communauté économique régionale et de leurs secrétariats techniques chargés du développement de l’énergie afin d’exercer une influence sur les questions de politique énergétique régionale et les changements réglementaires conformément aux objectifs et stratégies de la Banque.

  4. Contribuer à la préparation de déclarations de politique, de documents, de notes d’information et de divers rapports sur des questions relatives au secteur de l’énergie et à d’autres domaines relevant du Département de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique.

  5. Effectuer toute autre tâche qui pourrait lui être confiée ponctuellement par le Chef de division RDGE.1/PESD.4 ou le Directeur de PESD.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master en génie électrique ou dans une discipline électrique connexe et d’une ou plusieurs certifications professionnelles pertinentes.

  2. Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience professionnelle pertinente dans la planification relative au secteur de l’électricité, l’exploitation des services publics d’électricité, l’élaboration et la mise en œuvre de projets dans le secteur de l’électricité.

  3. Avoir une vaste expérience dans au moins deux des domaines suivants : Production d’électricité (thermique ou renouvelable)?; ou transport ou distribution ou vente au détail/fourniture (y compris la planification des systèmes électriques, la réglementation du secteur, la conception du projet, la construction, l’exploitation et la maintenance, et le suivi et l’évaluation des performances.

  4. Faire preuve d’une capacité à travailler au sein d’équipes diversifiées de professionnels polyvalents et multinationaux (compétences interpersonnelles) et à utiliser le talent et l’expertise des membres de l’équipe de manière productive.

  5. Posséder des capacités de réflexion stratégique hautement développées conjuguées à la capacité de concrétiser des concepts et des orientations stratégiques dans la mise en œuvre de politiques et de règlements pratiques et durables ainsi que de programmes pour le secteur de l’énergie.

  6. Avoir de bonnes qualités d’écoute, faire montre d’excellentes capacités à présenter et à faire accepter ses idées ainsi qu’à prendre des décisions efficaces et en temps utile.

  7. Posséder des aptitudes avérées à formuler et à exécuter des plans pour atteindre les objectifs de travail souhaités, avec le moins de supervision possible de la part du chef de division.

  8. Avoir une bonne compréhension des cycles des projets souverains et non souverains (dès l’étape du montage du projet jusqu’à sa clôture) et des structures de financement, y compris l’alignement sur les plans directeurs nationaux/régionaux les moins coûteux et l’identification, le développement, la conception, la diligence raisonnable, l’évaluation/la répartition des risques et la stratégie de mise en œuvre/gestion des projets (y compris la stratégie de passation des marchés, la stratégie de communication, la gestion des connaissances, le renforcement des capacités, le transfert et d’autres facteurs critiques de réussite).

  9. Faire preuve de solides compétences en matière de communication et de négociation en entreprise, avec des résultats positifs auprès d’homologues de haut niveau, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et savoir quand et comment recourir à la diplomatie, exercer une influence, garder une approche ferme, établir ou rompre des contacts, des relations d’influence officieuses et se conduire de manière professionnelle.

  10. Avoir des connaissances actualisées sur les coûts d’investissement dans les infrastructures électriques et les paramètres d’exploitation de diverses technologies et modèles opérationnels de production, de transport, de distribution et de vente au détail (y compris les PEI/PPP les concessions de distribution).

  11. Avoir une bonne connaissance des stratégies, politiques, procédures et pratiques des institutions de développement bilatérales et multilatérales.

  12. Disposer de la capacité de réseautage nécessaire à l’établissement de relations et de partenariats fructueux avec un large éventail de clients, internes et externes, en vue d’obtenir des résultats efficaces. Faire preuve de prudence et d’habileté dans l’identification de telles relations et de tels partenaires en fonction de la satisfaction des besoins et des intérêts à long terme des clients à l’intérieur et à l’extérieur de l’institution.

  13. Avoir une bonne compréhension du financement des entreprises et des projets, des procédures de passation de marchés et des modèles de contrats, des négociations de contrats (y compris les contrats PEI/PPP).

  14. Démontrer une bonne compréhension des exigences de la politique environnementale et sociale de la Banque et des IFD internationales,

  15. 15. Être doté d’excellentes compétences en matière de gestion de projet et d’administration des contrats.

  16. Avoir une compréhension claire des facteurs de réussite et des obstacles au succès des services publics d’électricité dans des environnements réglementaires, sociaux, économiques et politiques complexes.

  17. Capacité à communiquer efficacement (par écrit et oralement) en français ou en anglais, avec une bonne connaissance compréhension de l’autre langue.

  18. Savoir utiliser les applications courantes de la Suite Microsoft Office (Word, Excel, Access Projets et PowerPoint), et avoir une bonne connaissance des applications/outils des institutions de financement du développement.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de la soumission de votre candidature, veuillez envoyer un e-mail avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran montrant le problème à : HR Direct  [email protected] (le lien envoie un courriel)

Postuler à ce poste
1- Personnel régulier
Si vous travaillez actuellement à la Banque africaine de développement en tant que personnel régulier, cliquez sur le bouton ci-dessous pour postuler à ce poste.
Postuler à ce poste (le lien est externe)
2- Candidat externe
Si vous ne travaillez pas actuellement à la Banque africaine de développement, ou si vous êtes un employé à court terme (STS), un assistant technique ou un consultant à la Banque, cliquez sur le bouton ci-dessous pour postuler au poste.
Postuler à ce poste (le lien est externe)

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissant de l’un des  pays membres  de la BAD .

Les candidats qui satisfont pleinement aux exigences de la Banque et sont considérés pour une évaluation plus approfondie seront contactés. Les candidats doivent soumettre un curriculum vitae concis (CV) et tous les documents supplémentaires qui peuvent être indiqués comme requis. Le président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un niveau inférieur. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidates sont fortement encouragées à postuler.  http://www.afdb.org

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne demande aucun paiement aux candidats tout au long du processus de recrutement (demande d’emploi, examen de CV, entretien et traitement final des candidatures). De plus, la Banque ne demande pas d’informations sur les comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque Africaine de Développement décline toute responsabilité pour les publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, pour l’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit 

« Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous êtes tenu de déclarer la nationalité pour laquelle vous souhaitez être pris en compte par la Banque tout au long de votre carrière, en cas d’embauche. Veuillez télécharger les pièces d’identité émises par le gouvernement, telles que passeport, carte d’identité nationale ou certificat, etc.

 

Source : Banque mondiale