Offres d’emploi : Chef d’unité, Systèmes d’information et télécommunications

Titre poste: CHEF D’UNITÉ, SYSTÈMES D’INFORMATION
Département / Bureau: Bureau des Nations Unies en Afrique centrale
Lieu d’affectation: LIBREVILLE
Date limite:   16 février 2021
Numéro d’ouverture de poste: 21-Information Management Systems-UNOCA-149117-F-Libreville (R)

POSTULER 

Valeurs fondamentales des Nations Unies: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité
Cadre organisationnel et rapports
Ce poste est situé au Bureau des Nations Unies en Afrique centrale (UNOCA) et relève du Chef de l’appui à la mission.
Responsabilités
Dans les limites des pouvoirs délégués et en fonction de l’emplacement, le chef d’unité, systèmes d’information, peut être responsable des tâches suivantes: gérer l’unité des systèmes d’information; planifie et dirige tous les principaux systèmes d’information, les projets au sein de la mission, surveille les progrès de l’analyse des systèmes, la conception, le développement, les tests et la mise en œuvre de nouveaux systèmes modérément complexes et / ou participe en tant que membre d’une équipe responsable des principaux composants de systèmes plus complexes.
Gère le budget de l’Unité des systèmes d’information, formule et contrôle les allocations budgétaires et les dépenses, vérifie le financement et s’assure qu’aucun dépassement ne se produit.
Élabore des spécifications techniques pour l’acquisition d’équipements et des services contractuels et coordonne l’évaluation technique des offres et des propositions reçues.
Gère tous les aspects de l’administration des contrats, y compris l’établissement d’accords de niveau de service avec les fournisseurs et la politique de rétrofacturation pour les utilisateurs.
Développe et recommande des stratégies pour mettre en œuvre des projets de systèmes d’information mondiaux provenant de DFS / ICTD et de la mission.
Coordonne avec ICTD UNHQ, New York, le GSC de la Base de soutien logistique et de l’UNSBV et d’autres missions sur le terrain sur les questions liées au soutien du CITS;
Développe, met en œuvre et surveille les normes, directives et procédures des systèmes d’information.
Développe des systèmes détaillés et d’autres spécifications fonctionnelles et de la documentation utilisateur pour les systèmes, au besoin.
Fournit des conseils spécialisés aux utilisateurs, en analysant les besoins des utilisateurs et en les traduisant en de nouvelles applications; détermine les problèmes d’intégration et de liaison des systèmes d’application.
Maintient les mises à niveau ou améliore les systèmes utilisateur existants; dépanne et fournit un soutien continu aux utilisateurs, y compris la résolution de problèmes difficiles, des conseils sur l’utilisation de nouvelles techniques, la surveillance des transactions pour mesurer les performances et l’efficacité continue des systèmes assignés, etc.
Élabore du matériel de formation, des manuels d’utilisation et d’utilisation; forme le personnel aux systèmes assignés.
Élabore des plans de reprise après sinistre relatifs aux systèmes d’information et assure une planification et une formation appropriées des responsables.
Recherche, analyse et évalue les nouvelles technologies et formule des recommandations pour leur déploiement.
Participe à la rédaction de rapports et d’articles sur des sujets liés aux systèmes, aux exigences système, à la stratégie d’information, etc.
Fournit une direction professionnelle et une direction de travail aux responsables des systèmes d’information et aux autres membres du personnel du Groupe; élabore le plan de travail annuel, encadre et supervise le personnel de l’unité.
Compétences
Professionnalisme: capacité d’analyse conceptuelle et stratégique pour comprendre les télécommunications et les systèmes d’information en tant que catalyseurs des problèmes opérationnels des entreprises; capacité à gérer une équipe diversifiée d’experts dans la conception et le support de systèmes informatiques; bonne connaissance des systèmes d’information et de l’infrastructure de télécommunications de l’organisation; aptitude à produire des rapports et des documents sur des questions techniques et à examiner et réviser le travail d’autres; aptitude à appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l’ONU dans des situations de travail. Se montre fier de son travail et de ses réalisations; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; est consciencieux et efficace pour respecter ses engagements, respecter les délais et obtenir des résultats; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles; fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles; reste calme dans les situations stressantes. Prend la responsabilité d’intégrer les perspectives de genre et d’assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.
Communication: parle et écrit clairement et efficacement; écoute les autres, interprète correctement les messages des autres et répond de manière appropriée; pose des questions pour clarifier et manifeste son intérêt à avoir une communication bidirectionnelle; adapte la langue, le ton, le style et le format en fonction du public; fait preuve d’ouverture d’esprit dans le partage d’informations et de tenir les gens informés.
Travail d’équipe: travaille en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs organisationnels; sollicite des contributions en valorisant véritablement les idées et l’expertise des autres; est prêt à apprendre des autres; place l’agenda de l’équipe avant l’agenda personnel; soutient et agit conformément à la décision finale du groupe, même lorsque ces décisions ne reflètent pas entièrement sa propre position; partage le mérite des réalisations de l’équipe et accepte la responsabilité conjointe des lacunes de l’équipe.
Gestion de la performance: délègue la responsabilité, l’obligation de rendre compte et le pouvoir décisionnel appropriés; s’assure que les rôles, les responsabilités et les liens hiérarchiques sont clairs pour chaque membre du personnel; évalue avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et fait correspondre la tâche aux compétences; surveille les progrès par rapport aux jalons et aux échéances; discute régulièrement des performances et fournit des commentaires et un encadrement au personnel encourage la prise de risque et soutient la créativité et l’initiative; soutient activement le développement et les aspirations professionnelles du personnel; évalue équitablement les performances.
Éducation
Diplôme d’études secondaires ou équivalent. Une formation technique en éducation dans le domaine des télécommunications et des systèmes d’information est souhaitable. Des certifications dans les domaines pertinents des systèmes et technologies de l’information, tels que les politiques de réseautage et la gestion de l’information, sont souhaitables.
L’expérience professionnelle
Au moins dix (10) ans (cinq (5) ans avec un baccalauréat) d’expérience professionnelle et de gestion à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans les systèmes d’information et la technologie informatiques, y compris une expérience dans le développement et la supervision de grands systèmes institutionnels centralisés et distribués à l’échelle mondiale, dont un an aurait dû appartenir au secteur public / privé, fonctionner au niveau de la direction, avec une solide connaissance des pratiques et réglementations internationales en matière de TIC, est nécessaire.
Une expérience de quatre (4) ans sur le terrain des opérations de terrain du régime commun des Nations Unies, y compris des missions de maintien de la paix et des missions politiques spéciales, des agences, fonds et programmes des Nations Unies, est souhaitable.
Une expérience de l’exécution des fonctions administratives d’une unité / section, qui comprendrait l’établissement de budgets / estimations de coûts, l’établissement de rapports sur l’exécution du budget / programme, l’achat de biens et de services ainsi que la gestion des contrats et le recrutement de personnel, est souhaitable.
Langues
Le français et l’anglais sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais (oral et écrit) et la connaissance pratique du français (oral et écrit) sont requises.
Évaluation
Les candidats déjà inscrits ne sont soumis à aucune évaluation supplémentaire et, à ce titre, ne seront pas invités à une telle évaluation.
Avis spécial
Cette offre d’emploi “Recruter à partir de la liste” n’est ouverte qu’aux candidats inscrits sur la liste déjà inscrits sur des listes pré-approuvées, après examen par un organe central d’examen des Nations Unies. Seuls les candidats inscrits sur des fichiers ayant des fonctions similaires au même niveau sont considérés comme des candidats éligibles. Les candidats éligibles reçoivent un e-mail les invitant à postuler. Les candidats inscrits sur la liste sont encouragés à postuler uniquement s’ils sont intéressés et disponibles pour occuper le poste au (x) lieu (x) d’affectation spécifié (s) dans l’offre d’emploi. Postuler à cette offre d’emploi implique une attente d’accepter l’offre, si elle est sélectionnée.
Considérations des Nations Unies
Selon le paragraphe 3 de l’article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération primordiale dans l’emploi du personnel est la nécessité d’assurer les normes les plus élevées d’efficacité, de compétence et d’intégrité. Les candidats ne seront pas considérés pour un emploi auprès des Nations Unies s’ils ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, de l’exploitation sexuelle, des abus sexuels ou du harcèlement sexuel, ou s’il existe des motifs raisonnables de croire qu’ils ont été impliqué dans la commission de l’un de ces actes. Le terme “exploitation sexuelle” désigne tout abus, réel ou tenté, d’une position de vulnérabilité, de pouvoir différentiel ou de confiance, à des fins sexuelles, y compris, mais sans s’y limiter, le profit monétaire, socialement ou politiquement de l’exploitation sexuelle d’autrui. Le terme «abus sexuel» désigne l’intrusion physique réelle ou menacée de nature sexuelle, que ce soit par la force ou dans des conditions inégales ou coercitives. Le terme «harcèlement sexuel» désigne tout comportement indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s’attendre à ce que ou percevoir qu’il cause une offense ou une humiliation, lorsque ce comportement interfère avec le travail, devient une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité du comportement justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. désigne l’intrusion physique réelle ou menacée de nature sexuelle, que ce soit par la force ou dans des conditions inégales ou coercitives. Le terme «harcèlement sexuel» désigne tout comportement indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s’attendre à ce que ou percevoir qu’il cause une offense ou une humiliation, lorsque ce comportement interfère avec le travail, devient une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité du comportement justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. désigne l’intrusion physique réelle ou menacée de nature sexuelle, que ce soit par la force ou dans des conditions inégales ou coercitives. Le terme «harcèlement sexuel» désigne tout comportement indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s’attendre à ce que ou percevoir qu’il cause une offense ou une humiliation, lorsque ce comportement interfère avec le travail, devient une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité du comportement justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. désigne tout comportement indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s’attendre à ce que ou percevoir qu’il cause une offense ou une humiliation, lorsque ce comportement interfère avec le travail, devient une condition d’emploi ou crée un environnement de travail intimidant, hostile ou offensant, et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. désigne tout comportement indésirable de nature sexuelle dont on pourrait raisonnablement s’attendre à ce que ou percevoir qu’il cause une offense ou une humiliation, lorsque ce comportement interfère avec le travail, devient une condition d’emploi ou crée un environnement de travail intimidant, hostile ou offensant, et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des crimes autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi.
Il sera dûment tenu compte de l’importance du recrutement du personnel sur une base géographique aussi large que possible. L’Organisation des Nations Unies n’impose aucune restriction à l’éligibilité des hommes et des femmes à participer à quelque titre que ce soit et dans des conditions d’égalité à ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat des Nations Unies est un environnement non fumeur.
La considération primordiale lors de la nomination, du transfert ou de la promotion du personnel est la nécessité de garantir les plus hauts standards d’efficacité, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre de nomination, les fonctionnaires des Nations Unies sont soumis à l’autorité du Secrétaire général et sont affectés par celui-ci à toute activité ou à tout bureau de l’Organisation des Nations Unies conformément à l’article 1.2 c) du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les fonctionnaires recrutés sur le plan international sont tenus de se déplacer périodiquement pour s’acquitter de nouvelles fonctions à l’intérieur ou entre les lieux d’affectation, dans les conditions fixées par le Secrétaire général.
Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne, inspira. Pour obtenir des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer au Manuel du candidat, qui peut être consulté en cliquant sur l’hyperlien «Manuels» en haut à droite de la page d’accueil du titulaire de compte inspira.
L’évaluation des candidats sera menée sur la base des informations soumises dans la candidature selon les critères d’évaluation de l’offre d’emploi et les législations internes applicables des Nations Unies, y compris la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et règlement du personnel, publications administratives et directives. Les candidats doivent fournir des informations complètes et exactes concernant leur profil personnel et leurs qualifications conformément aux instructions fournies dans inspira pour être pris en compte pour l’offre d’emploi actuelle. Aucun amendement, ajout, suppression, révision ou modification ne sera apporté aux demandes qui ont été soumises. Les candidats sérieusement examinés pour la sélection seront soumis à une vérification des références afin de vérifier les informations fournies dans la candidature.
Les offres d’emploi publiées sur le portail des carrières seront supprimées à 23 h 59 (heure de New York) à la date limite.
Pas de frais
LES NATIONS UNIES NE FACTURENT AUCUN FRAIS À TOUT ÉTAPE DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT (DEMANDE, RÉUNION D’ENTREVUE, TRAITEMENT OU FORMATION). LES NATIONS UNIES NE SE CONCERNENT PAS LES INFORMATIONS SUR LES COMPTES BANCAIRES DES DEMANDEURS.
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !