Offres d’emploi : AGENT DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Titre/Fonction : AGENT DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
Organisme/Institution  : Centre de service régional d’Entebbe (RSCE)
Grade :  P-3, professionnel de niveau intermédiaire
Professions :  Technologies de l’information et de la communication
Date limite :   18 déc. 2021

 

POSTULER 

DESCRIPTION ET DETAILS DE L’EMPLOI

ORG. PARAMÉTRAGE ET RAPPORT

Le Département de l’appui opérationnel (DOS) a été créé pour fournir un soutien opérationnel de bout en bout, des services consultatifs et d’autres solutions aux entités opérationnelles du Secrétariat, y compris les départements, les bureaux hors siège, les opérations de paix et les commissions régionales.
Le Centre de services régional d’Entebbe, en Ouganda (RSCE), a été créé en juillet 2010, suite à l’adoption de la résolution 64/269 de l’Assemblée générale. Le Centre fournit des services efficaces, axés sur le client et évolutifs dans le but de transférer les fonctions administratives transactionnelles et indépendantes de l’emplacement vers le Centre à partir de ses entités clientes. Cela comprend les éléments transactionnels des ressources humaines, des finances, du mouvement et du contrôle multimodaux, du transport du personnel et des marchandises et du soutien aux technologies de l’information et des communications (TIC).
En plus de ces services, le bureau du directeur RSCE et les bureaux de soutien par l’intermédiaire du directeur adjoint RSCE fournissent des orientations générales sur les opérations du RSCE, y compris la planification stratégique, la communication, la budgétisation, la gestion des ressources humaines, la gestion immobilière, l’assurance qualité et la veille stratégique, les services de conférence, la tenue des dossiers et la gestion des archives, et la réponse aux audits et la gestion des risques.

Pour plus d’informations, veuillez visiter https://rsce.unmissions.org.

Ce poste est situé au sein du Service régional de technologie de terrain (RFTS) du
Centre de service régional des Nations Unies Entebbe (RSCE) à Entebbe.

Le candidat sélectionné occupera le poste d’agent des télécommunications, P3 pour soutenir le chef d’unité avec des responsabilités pour
la supervision des services et des projets de télécommunications, ainsi que la sécurité et la conformité des TIC, à l’appui des missions RSCE et client conformément au mandat RFTS. Le responsable des télécommunications rend compte au chef d’unité.

RESPONSABILITÉS

Dans le cadre de ses pouvoirs délégués, le Chargé de Télécommunications sera chargé des missions suivantes :
• Concevoir, installer, tester et mettre en service divers systèmes de télécommunications tels que les réseaux locaux, les réseaux métropolitains, les réseaux nationaux ou régionaux.
• Rédiger des spécifications et des normes pour les équipements de télécommunications tels que les concentrateurs, les routeurs, les systèmes de commutation, etc.
• Fournir un soutien pour l’élaboration de spécifications techniques pour l’achat d’équipements ; évalue les propositions des fournisseurs, effectue des tests et recommande la sélection d’équipements de télécommunications.
• Établit des normes de performance pour l’équipement et les services de télécommunications et recommande des mesures correctives pour améliorer la qualité du service et la performance opérationnelle.
• Fournit un soutien à la planification pour la mise en place et l’exploitation rapides de l’infrastructure de communication à partir de ” zéro ” aux niveaux local et étendu, y compris la visite de sites régionaux pour des missions de reconnaissance technique.
• Fournit des services d’ingénierie liés à la planification, la mise en œuvre et la maintenance des réseaux de télécommunications locaux et étendus.
• Fournit des capacités de communication d’urgence à l’appui de la sécurité du personnel, notamment en fournissant un point focal pour la liaison des communications de sécurité d’urgence sur le terrain entre les agences.
• Collabore avec les RH à la préparation de modules de formation et d’autres activités de formation dans tous les aspects de l’utilisation des technologies de communication.
• Prépare et fait des présentations sur les réseaux et équipements de télécommunications au personnel
et à d’autres agences des Nations Unies.
• Identifie les normes appropriées pour se procurer des équipements de communication au moindre coût et de la manière la plus rapide.
• Assure une coordination efficace avec les autres agences des Nations Unies afin de maximiser les possibilités de collaboration interagences dans le domaine des télécommunications.
• Supervise le personnel/techniciens au besoin.
• Effectue d’autres tâches connexes selon les besoins

COMPÉTENCES

PROFESSIONNALISME : Connaissance des équipements de communication avec des compétences adéquates pour leur installation et leur maintenance. Connaissance des opérations des services de télécommunications commerciales, des techniques de communication vocale et de données, des systèmes de communication radio et par satellite. Capacité d’analyser des données de télécommunication et d’effectuer des examens. Fait preuve de fierté dans son travail et ses réalisations ; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet; est consciencieux et efficace dans le respect des engagements, le respect des délais et l’obtention de résultats ; est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles ; fait preuve de persévérance face à des problèmes ou des défis difficiles; reste calme dans les situations stressantes. Assume la responsabilité d’intégrer les perspectives de genre et d’assurer la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail.

COMMUNICATION : Parle et écrit clairement et efficacement ; écoute les autres, interprète correctement les messages des autres et répond de manière appropriée ; pose des questions pour clarifier et montre de l’intérêt pour une communication bidirectionnelle; adapte la langue, le ton, le style et le format en fonction de l’
auditoire ; fait preuve d’ouverture en partageant l’information et en tenant les gens informés.

CONNAISSANCE TECHNOLOGIQUE : se tient au courant des technologies disponibles ; comprend l’applicabilité et les limites de la technologie au travail du bureau ; cherche activement à appliquer la technologie aux tâches appropriées ; montre la volonté d’apprendre de nouvelles technologies.

ÉDUCATION

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en ingénierie des télécommunications, ingénierie électronique ou dans un domaine apparenté. Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à une expérience qualifiante supplémentaire de deux (2) ans peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

L’EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Un minimum de cinq (5) ans d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus
élevés dans les télécommunications, la transmission électronique de données, la conception de réseaux ou dans un domaine connexe est requis.

Une expérience de la direction et de la gestion d’équipes petites et moyennes dans des régions éloignées est requise.

Une expérience dans la conception, la coordination et la prestation d’activités de formation et de renforcement des capacités
liées aux technologies nouvelles et innovantes dans un environnement difficile est souhaitable.

Une expérience de la prestation de services dans le domaine des systèmes de télécommunications ou dans un domaine connexe dans une opération sur le terrain du régime commun des Nations Unies ou d’une organisation internationale comparable ou
dans un environnement d’opérations militaires est souhaitable.

LANGUES

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour le(s) poste(s) annoncé(s), la maîtrise de l’anglais est requise; La connaissance du français est souhaitable.

ÉVALUATION

L’évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d’évaluation qui peut être suivi d’un entretien basé sur les compétences.

AVIS SPÉCIAL

Ce poste est financé pour une période initiale d’un an et peut être prorogé.

La prolongation du mandat est subordonnée à la prolongation du mandat et/ou à la disponibilité des fonds. Les membres du personnel sont soumis à l’autorité du Secrétaire général et à ses affectations. Dans ce contexte, tout le personnel est censé évoluer périodiquement vers de nouvelles fonctions au cours de sa carrière conformément aux règles et procédures établies. Le Secrétariat des Nations Unies s’est engagé à atteindre un équilibre entre les sexes 50/50 dans son personnel. Les candidatures féminines sont fortement encouragées à postuler à ce poste. Conformément à l’article 7.11 du document ST/AI/2012/2/Rev.1, les candidats recrutés dans le cadre du programme des jeunes professionnels qui n’ont pas occupé pendant au moins deux ans le poste de leur affectation initiale ne sont pas éligibles pour postuler à ce poste.
Aux Nations Unies, la considération primordiale dans le recrutement et l’emploi du personnel est la nécessité d’assurer les normes les plus élevées d’efficacité, de compétence et d’intégrité, compte dûment tenu de la diversité géographique. Toutes les décisions d’embauche sont prises sur la base des qualifications et des besoins organisationnels. L’ONU s’est engagée à créer un environnement diversifié et inclusif de respect mutuel. Les Nations Unies recrutent et emploient du personnel sans distinction d’identité de genre, d’orientation sexuelle, de race, d’origine religieuse, culturelle et ethnique
ou de handicap. Des aménagements raisonnables pour les candidats handicapés peuvent être fournis pour soutenir la participation au processus de recrutement lorsqu’ils sont demandés et indiqués dans la candidature.

POSTULER 

 

CONSIDÉRATIONS DES NATIONS UNIES

Conformément au paragraphe 3 de l’article 101 de la Charte des Nations Unies, la considération primordiale dans l’emploi du personnel est la nécessité d’assurer les normes les plus élevées d’efficacité, de compétence et d’intégrité. Les candidats ne seront pas considérés pour un emploi aux Nations Unies s’ils ont commis des violations du droit international des droits de l’homme, des violations du droit international humanitaire, de l’exploitation sexuelle, des abus sexuels ou du harcèlement sexuel, ou s’il existe des motifs raisonnables de croire qu’ils ont été impliqués dans la commission de l’un de ces actes. Le terme « exploitation sexuelle » désigne tout abus réel ou tenté d’une position de vulnérabilité, de pouvoir différentiel ou de confiance, à des fins sexuelles, y compris, mais sans s’y limiter, le profit monétaire, social ou politique de l’exploitation sexuelle d’autrui. Le terme « abus sexuel » désigne l’intrusion physique réelle ou menacée de nature sexuelle, que ce soit par la force ou dans des conditions inégales ou coercitives. Le terme « harcèlement sexuel » désigne toute conduite importune de nature sexuelle dont on peut raisonnablement s’attendre ou être perçu comme une offense ou une humiliation, lorsqu’une telle conduite interfère avec le travail, constitue une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des délits autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. Le terme « harcèlement sexuel » désigne toute conduite importune de nature sexuelle dont on peut raisonnablement s’attendre ou être perçu comme une offense ou une humiliation, lorsqu’une telle conduite interfère avec le travail, constitue une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des délits autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. Le terme « harcèlement sexuel » désigne toute conduite importune de nature sexuelle dont on peut raisonnablement s’attendre ou être perçu comme une offense ou une humiliation, lorsqu’une telle conduite interfère avec le travail, constitue une condition d’emploi ou crée un travail intimidant, hostile ou offensant. l’environnement, et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des délits autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des délits autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi. et lorsque la gravité de la conduite justifie la fin de la relation de travail de l’auteur. Les candidats qui ont commis des délits autres que des infractions mineures au code de la route ne peuvent être considérés pour un emploi.

Il sera dûment tenu compte de l’importance de recruter le personnel sur une base géographique aussi large que possible. L’ONU n’impose aucune restriction à l’éligibilité des hommes et des femmes à participer à quelque titre que ce soit et dans des conditions d’égalité à ses organes principaux et subsidiaires. Le Secrétariat des Nations Unies est un environnement non-fumeur.

La considération primordiale dans la nomination, le transfert ou la promotion du personnel sera la nécessité d’assurer les normes les plus élevées d’efficacité, de compétence et d’intégrité. En acceptant une offre d’engagement, les membres du personnel des Nations Unies sont soumis à l’autorité du Secrétaire général et sont affectés par celui-ci à toutes activités ou bureaux des Nations Unies conformément à l’article 1.2 c) du Statut du personnel. Dans ce contexte, tous les membres du personnel recrutés sur le plan international sont tenus de se déplacer périodiquement pour s’acquitter de nouvelles fonctions dans ou entre les lieux d’affectation dans les conditions fixées par le Secrétaire général.

Les candidats sont priés de suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plateforme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer au Manuel du candidat, accessible en cliquant sur le lien hypertexte « Manuels » en haut à droite de la page d’accueil du titulaire du compte inspira.
L’évaluation des candidats sera effectuée sur la base des informations soumises dans la candidature selon les critères d’évaluation de l’offre d’emploi et les législations internes applicables des Nations Unies, y compris la Charte des Nations Unies, les résolutions de l’Assemblée générale, le Statut et Règlement du personnel, textes administratifs et directives. Les candidats doivent fournir des informations complètes et exactes concernant leur profil personnel et leurs qualifications conformément aux instructions fournies dans inspira pour être pris en compte pour l’offre d’emploi actuelle. Aucun amendement, ajout, suppression, révision ou modification ne sera apporté aux demandes qui ont été soumises. Les candidats sérieusement pris en considération pour la sélection seront soumis à une vérification des références pour vérifier les informations fournies dans la candidature.

Les offres d’emploi publiées sur le portail des carrières seront supprimées à 23 h 59 (heure de New York) à la date limite.

PAS DE FRAIS

L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES NE PRENDRA PAS DE FRAIS À AUCUNE ÉTAPE DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT (CANDIDATURE, RÉUNION D’ENTREVUE, TRAITEMENT OU FORMATION). LES NATIONS UNIES NE SE PRÉOCCUPENT PAS DES INFORMATIONS SUR LES COMPTES BANCAIRES DES DEMANDEURS.