Le PNUD recrute Conseiller(e) Genre et Coordonnateur/rice de la Prévention de L’Exploitation et des…

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Chargé(e) de Programme Gouvernance Sécuritaire                                         

  1. Position Information

Titre du poste      : Conseiller(e) Genre et Coordonnateur/rice de la Prévention de L’Exploitation et des Abus Sexuels

Grade                     : SB5

Superviseur             : Coordonnateur Résident du Système Nations Unies

Lieu du poste          :  Conakry

Type de contrat      : Service Contract

Durée                     : 6 mois, renouvelables si résultats satisfaisants

II. Contexte Organisationnel

L’exploitation et les abus sexuels (EAS) sont devenus des problèmes mondiaux et récurrents dans les interventions humanitaires et de développement. Une dynamique souvent exacerbée lors des crises, qui peuvent être caractérisées par une violence généralisée et systématique, des déplacements massifs et l’effondrement des structures familiales traditionnelles et des systèmes sociaux, juridiques, de gouvernance et de valeurs. Les femmes et les enfants constituent l’écrasante majorité des victimes.

Conformément à la section 4.6 du Circulaire du Secrétaire General sur les « Dispositions Spéciales visant à prévenir l’exploitation et les abus sexuels » (ST/SGB/2003/13), l’Equipe Pays des Nations Unies, a mis en place un réseau des points focaux prévention de l’exploitation et abus sexuel afin de prévenir et répondre à l’EAS et protéger les personnes vulnérables contre de telles violations au cours de la mise en œuvre des programmes des Nations Unies.

C’est dans ce cadre que le bureau du bureau du coordonnateur Résident se propose de recruter un(e) Conseiller(e) Genre et Coordonnateur/rice de la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels pour faciliter la promotion de l’égalité du genre, prévenir et suivre les cas d’exploitation et abus sexuels.

Sous la supervision du Coordonnateur Résident des Nations Unies (SNU) en Guinée, le/la Conseiller(e) Genre, Coordonnateur/rice de la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels (PEAS) est responsable d’orienter et suivre la mise en œuvre de la politique genre du SNU, mais aussi de faire le suivi de la mise en œuvre du plan d’action du réseau PEAS dans toutes les agences du SNU. Le/la conseiller(ère) technique genre est chargé(e) de favoriser l’intégration de l’équité de genre dans les documents de planification stratégique pays ainsi que dans les programmes et projets du SNU en Guinée. Cela inclut l’intégration d’une démarche genrée dans le cadre de la gestion axée sur les résultats des différents projets, l’élaboration et l’appui dans la mise en application de la stratégie genre et le renforcement des capacités des équipes, des partenaires à travers des formations et le développement d’outils. Il/elle sera recruté par voie de concours sur la base d’une expertise technique éprouvée en Genre et en PEAS.

III. Description des Responsabilités

  1. Principales responsabilités du/de la Conseiller(e) Genre, Coordonnateur/rice de la Prévention de l’Exploitation et des Abus Sexuels
  2. Coordination

En collaboration avec le bureau du Coordonnateur Résident et les points focaux PEAS des agences ainsi que le groupe thématique Genre, le/la Conseiller(e) Genre et coordonnateur/rice PEAS est chargé(e) de :

  • Coordonner et faciliter l’élaboration d’une stratégie en matière d’égalité des genres du Système des Nations Unies en Guinée ;
  • Identifier les inégalités entre les genres et les activités et mesures spécifiques pour y remédier tout au long des projets ;
  • Promouvoir le renforcement des capacités pour le personnel du SNU à tous les niveaux et les partenaires sur l’égalité des genres ;
  • Décrire les rôles et les responsabilités liés à l’atteinte des résultats en matière d’égalité des genres pour l’équipe pays.
  • Soutenir la coordination nationale globale de la PEAS, en mettant l’accent sur la fourniture d’un soutien technique régulier et urgent aux points focaux PEAS ;
  • Soutenir le réseau PEAS pour suivre les progrès de la mise en œuvre du plan d’action, grâce à un suivi régulier et à combler les lacunes ;
  • Appuyer les groupes thématiques transversaux, pour s’assurer de l’intégration transversale et la prise en compte des aspects Genre et PEAS à toutes les étapes des interventions des agences du système des Nations Unies en Guinée, notamment celles liées aux évaluations et les mesures d’atténuation des risques de PEAS et discrimination lors de la mise en œuvre et le suivi des programmes ;
  • Soutenir la mise en place d’un Secrétariat PAN 1325 [1] en coordination avec le SNU et le ministère des droits et autonomisation de la femme.
  1. Élaboration des normes et renforcement des capacités

Le/la titulaire du poste fournit également un appui technique dans la mise en œuvre du volet genre dans tous les programmes de développement et d’aide humanitaire. En outre, il/elle apportera son soutien à l’équipe programme et qualité, notamment en apportant son soutien à la conception de nouveaux programmes et aux études et recherches relatives au genre :

  • Contribuer aux activités de renforcement de capacités du système des Nations Unies, des acteurs humanitaires et du développement en Guinée sur la promotion de l’égalité des sexes et la PEAS, grâce à des analyses, des formations régulières, l’identification d’un cheminement des bonnes idées et des plaintes et un support technique continu ;
  • Promouvoir le respect des normes inter agence relatives à la PEAS, notamment les Directives IASC de mise en place d’un programme PEAS ;
  • Fournir un soutien technique pour la mise en œuvre des priorités de la PEAS, y compris des canaux de signalement sûrs et accessibles, une assistance centrée sur les survivants et la responsabilisation.
  • Appuyer l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des SOPs et des systèmes d’orientation auprès de tous les acteurs participant aux interventions de lutte contre les EAS.
  1. Planification programmatique
  • Appuyer les réseaux PEAS dans les régions du pays, sous les auspices du PMT-R, à mettre en œuvre le plan d’action national PEAS. Cela comprend l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action pour le pôle PSEA pour couvrir les besoins régionaux ou locaux, dans le cadre d’une approche globale à l’échelle du système.
  • Contribuer à l’élaboration des documents de planification humanitaire (Aperçu des besoins humanitaires et Plan de réponse humanitaire) et élaborer des plans spécifiques à la PEAS, le cas échéant.
  1. Représentation et plaidoyer

En coordination avec l’Equipe pays et le bureau du Coordonnateur Résident, le/la conseiller(e) genre, coordonnateur PEAS :

  • Susciter des études sur l’égalité de genre à l’échelle du SNU en Guinée et ses partenaires et en tirer des recommandations actionnables par le Coordonnateur Résident ;
  • Effectuer toutes autres tâches requises.
  1. Modifications

Ce TDR est un document de travail qui pourra être modifié pour répondre aux nouveaux besoins avec l’accord de la majorité des membres du réseau PEAS et de l’Equipe Pays.

IV. Compétences

  • Compétences Corporatives

Valeur éthique

  • Démontre un engagement aux valeurs d’intégrité des Nations Unies et des standards éthiques ;
  • Fait la promotion de la vision, de la mission et des objectifs stratégiques des Nations Unies;
  • Prend des actions appropriées au contexte religieux et culturel, et montre du respect, du tact et de la considération pour les différentes cultures.
  • Compétences Techniques
  • Démontre une connaissance technique avérée pour assumer les responsabilités et exigences du poste ;
  • Est motivé et démontre une capacité à apprendre ;
  • Connaissance des principes de gestion axée sur les résultats ;
  • Capable de collecter et d’analyser des données quantitatives et qualitatives ;
  • Une spécialisation dans le domaine de l’égalité entre les sexes et la participation des femmes est un atout.
  • Compétences Fonctionnelles

Echange de connaissances et apprentissage

  • Partage les connaissances et les expériences au sein et à l’extérieur de l’Equipe Pays des Nations Unies ;
  • Encourage le Staff des Nations Unies à partager les connaissances ;
  • Possède une compréhension approfondie sur l’UNDAF/UNSDCF, la réforme des Nations Unies et les ODD.

Gestion et leadership

  • Utilise une approche basée sur les résultats, et répond positivement au feedback ;
  • Intègre efficacement les équipes et montre des compétences de résolution de conflit ;
  • Exprime franchement ses idées dans l’intention de résoudre les problèmes, prend en considération les interventions des autres et est ouvert à la critique ;
  • Démontre la capacité de regrouper des informations complètes sur des problèmes ou situations complexes, évalue l’information et identifie les principales questions requises pour résoudre les problèmes ;
  • Démontre une excellente capacité de communication orale et écrite ;
  • Réagit de façon flexible et positive au changement, à travers une participation active.
  1. Qualifications

Education :

Diplôme universitaire supérieur (BAC+5) ou équivalent en développement international, droits de l’homme, droit international, santé publique, sciences sociales ou autre domaine pertinent lié au Genre et à la PEAS dans les programmes d’urgence

Expérience :

  • Un minimum de 5 ans d’expérience professionnelle dans la coordination et/ou la conception, la mise en œuvre et la gestion de stratégies et d’activités de protection, de PEAS et VBG ;
  • Disposer d’une expérience dans le domaine humanitaire et une compréhension de l’architecture humanitaire ;
  • Avoir une habilité prouvée dans la mise en œuvre de plan d’action. Une expérience du suivi et de l’évaluation est un atout ;
  • L’expertise dans l’élaboration et la facilitation de formation est fortement encouragée ;
  • Expérience de travail dans des contextes humanitaires ;
  • La connaissance des derniers développements en matière de PEAS, de réponses PEAS inter-agences et de systèmes de clusters humanitaires est un atout ;
  • Bonnes compétences interpersonnelles, y compris la capacité de communiquer et de négocier clairement et efficacement à tous les niveaux ;
  • Avoir une sensibilité culturelle très développée et la capacité à bien travailler dans un environnement multiculturel ;

Langues :

Une connaissance professionnelle du français, écrit et parlé, et bonne connaissance de l’anglais.

Informatique :

Une connaissance de l’outil informatique : traitement de texte, Excel/PPT et internet.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

Le PNUD a une tolérance zéro pour la corruption.

Les services de recrutement et des achats du PNUD sont gratuits et aucun paiement n’est exigé pour nos services.

En cas de violation de ces principes, veuillez nous contacter par le biais de l’adresse email suivante : [email protected]

Pour postuler veuillez cliquer sur ce lien ci-après :

https://jobs.partneragencies.net/erecruitjobs.html?JobOpeningId=37754&HRS_JO_PST_SEQ=1&hrs_site_id=2

NB: Seuls (es) les candidats (es) qui postulent sur le site du PNUD sont considérés