Sollicitation de manifestations d’intérêt p recrutement d’un cabinet pour l’évaluation finale du projet et l’élaboration d’un rapport d?…

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !


SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

 

N° Don IDA H-985-GN         Date début : 06/06/2022 ;    Date Limite : 20/06/2022

Client : Ministère de la Jeunesse et des Sports

Type : Sollicitation de manifestations d’intérêt

Titre : Recrutement d’un cabinet pour l’évaluation finale du projet et l’élaboration d’un rapport d’achèvement

I.                     CONTEXTE

 

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de 20 millions de dollars US de la Banque Mondiale à travers l’IDA pour financer le coût du Projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes » (ci-après BoCEJ) à travers le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour une période initiale de six ans (2015-2020), prorogé jusqu’en décembre 2022.

Le projet dont l’objectif vise à améliorer l’employabilité et l’emploi des jeunes guinéens par des programmes de développement de compétences ciblés en Guinée, est mis en œuvre par le Secrétariat Exécutif chargé de la coordination de l’exécution du projet sous tutelle du MJS.

Il comprend trois composantes : (i) Fonds pour les compétences et l’employabilité (ii) Programme de l’éducation à l’emploi et (iii) Renforcement institutionnel et cadre réglementaire


Le BoCEJ est géré par un Secrétariat Exécutif (SE) autonome, sous la direction d’un Comité d'Orientation stratégique (COS) présidé par Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS).

Ce Comité d’Orientation Stratégique est composé d’une représentation transversale composé de :

-                       Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME

-                       Le Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP)

-                       Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI)

-                       Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP)

-                       Ministère du travail et de la Fonction Publique (MTFP)

-                       Un représentant de Monsieur le Premier Ministre

-                       Les représentants du secteur socioprofessionnel :

a.        Chambre des Mines,

b.        Chambre de l’Agriculture,

c.        Associations professionnelles de l’Industrie et du tourisme,

d.        Fédérations hôtelières

Le Gestionnaire du projet participe aux réunions du COS et en assure le Secrétariat.

Pour atteindre les bénéficiaires ciblés, le projet est mis en œuvre à travers trois (3) composantes sectorielles impliquant quatre (04) départements ministériels à savoir :

1-         Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation ;

2-         Le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ;

3-         Le Ministère de la Jeunesse et des Sports ;

4-       Ministère du travail et de la Fonction Publique.

Le Projet comprends trois (3) composantes qui sont :

Ø   COMPOSANTE-1 : Le Fonds Compétitif pour les Compétences et l’employabilité (FCCE) qui vise à :

(i)        créer dans les établissements de formation des programmes innovants reliés aux secteurs économiques,

(ii)       modifier la culture institutionnelle vers une approche davantage basée sur les résultats,

(iii)      améliorer l'efficacité des programmes de formation grâce à un partenariat public-privé (PPP).

Le FCCE est coordonné par un Secrétariat Technique (STF), supervisé par un Comité de Pilotage appelé Conseil du Fonds Compétitif (CFC) de Seize (16) membres et s’appuie sur un « Panel d’évaluateurs externes » composé de professionnels expérimentés et recruté selon un mécanisme compétitif. Ce Panel est chargé d’évaluer les propositions complètes soumises suite aux appels à propositions selon un cahier des charges et un code de conduite prédéfinis.

Ø   LA COMPOSANTE-2, Le Programme Education à l’Emploi (E2E) visant à faciliter l’accès des Jeunes diplômés, chômeurs, ainsi que les jeunes exclus en permanence du marché du travail en raison de chômage prolongé à une formation axée sur l'emploi dans les domaines professionnels techniques et / ou des compétences de base de l'employabilité (cognitives, non cognitives).

L’AGUIPE (l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi, relevant du MTFP) est l’organe désigné pour la mise en œuvre de ce programme.

Ø   LA COMPOSANTE 3 : L’Appui Institutionnel et Cadre réglementaire visant à appuyer la révision du cadre réglementaire actuel des départements ministériels concernés, par une approche participative impliquant tous les services qui auront la responsabilité de réviser les textes en vigueur en cohérence avec les réformes en cours.

Une Equipe de travail « task-force » composée de points focaux de ces trois (3) ministères (MJS, MESRSI et METFP) est chargé du suivi et de l'exécution de cette composante. Cette équipe travaille en étroite collaboration avec les directions concernées en charge de la mise en œuvre. Les Points focaux des trois (3) ministères impliqués assurent un secrétariat tournant (se succédant dans le rôle de chef de file tous les 6 mois).

Pour des raisons d’administration interne, la mise en œuvre a débuté en mars 2015 et devrait s’achever le 30 décembre 2020. En 2019, le projet à l’objet d’une restructuration pour revoir les indicateurs et prolonger la date de clôture en décembre 2021. Suite à la pandémie du COVID-19 qui a négativement impacté la mise en œuvre des activités au niveau de l’ensemble du projet, une nouvelle restructuration est effectuée pour proroger la date de clôture au 30 décembre 2022.

 

II. OBJECTIFS DE LA MISSION

L’objectif de la mission est de procéder à l’évaluation finale du projet sanctionnée par un rapport d’achèvement du BoCEJ qui rende compte de son exécution en vue d’apprécier le niveau d’atteinte des résultats au regard des objectifs assignés. Il s’agira spécifiquement :

-d’une part, de faire le bilan global des réalisations du projet en vue de déterminer : i) la pertinence du projet, ii) l’efficience du projet ; iii) les effets (immédiats, court moyen et long terme) induits par la mise en œuvre du projet ; iv) les facteurs de viabilité (pérennité et durabilité) des résultats du projets et v) les leçons apprises de l’exécution du projet et

-d’autre part, d’apprécier les modalités et conditions de mise en œuvre du BoCEJ, notamment celles relatives à l’interaction entre le projet, les bénéficiaires, les organismes et institutions partenaires de mise en œuvre (MESRSI, METFP, MJS, MTFP, AGUIPE, FONIJ).

 

III. PERIODE COUVERTE DE LA MISSION

 

L’évaluation va couvrir la période allant de l’approbation de l’accord de Don à la date de clôture du projet initialement fixée au 30 décembre 2020 et prorogée au 30 décembre 2021 puis au 30 décembre 2022.

 

IV. RESULTATS ATTENDUS

 

A l’issu de la mission, un rapport d’achèvement qui rend compte de l’exécution du BoCEJ et des leçons apprises est élaboré. Le rapport sera rédigé dans un format admis par la banque mondiale pour ce type de document.

 

V. LIVRABLES DE LA MISSION

 

A la fin de la mission, le consultant produira :

 

§   Un rapport de démarrage contenant la description méthodologique et les outils de collecte de données qui sera soumis à une séance débriefing qui aura lieu 15 jours après le démarrage de la mission ;

§   Un rapport provisoire en version papier (en 5 exemplaires) et support électronique sera soumis 45 jours après le démarrage de la mission ;

§   Un rapport définitif, en version papier (en 5 exemplaires) et support électronique sera transmis 15 jours après la réception des commentaires et observations de l’administration sur le rapport provisoire.

 

VI. ORGANISATION DE LA MISSION

 

Le consultant travaillera sous la supervision du gestionnaire du projet BoCEJ en étroite collaboration avec les bénéficiaires, les départements ministériels concernés ainsi que les organismes et institutions partenaires. A cette fin, une équipe sera mise en place regroupant les principales parties concernées pour travailler avec le consultant.

 

Une partie de la mission se fera à l’intérieur du pays notamment à Dubréka, Kindia, Mamou, Faranah,et N’Nzérékoré.

 

VII. DELAI  

 

La durée de la mission est de 60 jours ouvrables à partir de la date de notification de l’ordre de service de commencer les prestations.

 

VIII. PROFIL DU CONSULTANT

 

Le Secrétariat Exécutif du BoCEJ invite les candidats (« Consultants individuels ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent l'expérience pertinente et les qualifications requises pour l’exécution des Services.

 

Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :

 

ü   Avoir un diplôme de niveau universitaire (BAC +5) ou équivalent en sciences économiques ou sociales, en ingénierie ou équivalent

ü   Avoir une expertise professionnelle d’au moins quinze (15) ans en évaluation de projets/programmes ;

ü   Avoir effectué avec succès au moins trois (3) missions similaires (évaluation finale de projets/programmes) financés par les partenaires au développement notamment la Banque Mondiale durant les dix (10) dernières années ;

ü   Avoir une bonne connaissance des structures de l’enseignement supérieur et de l’enseignement technique et professionnel ;

ü   Etre imprégné des questions d’insertion professionnelle.

 

IX. FINANCEMENT

 

Le financement de la mission est assuré par la Banque Mondiale à travers le Secrétariat Exécutif du BoCEJ

Les consultants intéressés répondant au profil demandé, sont invités à manifester leur intérêt en faisant acte de candidature et en fournissant les informations prouvant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services décrits ci-dessus.

Des Consultants seront sélectionnés en accord avec les procédures définies dans les Directives: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale [i] , édition janvier 2011, révisée en juillet 2014.

Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au sujet des documents de référence aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le 20 juin 2022 à 13 H.

Outre l’original, le nombre de copies demandé est de trois (03) ; la soumission de candidature par voie électronique sur respect des délais GMT susmentionnés est acceptée.

Secrétariat Exécutif du Projet

« Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée »,

Immeuble KATEX 4ème étage Appartement A8, Près du siège social de Cellcom-Guinée

Quartier Almamya, Commune de Kaloum,

Email : [email protected]/ [email protected]

Tél : (+224) 655 91 48 91

Conakry; République de Guinée.

  Le Gestionnaire de Projet /AI  

Abdoulaye DIALLO

AVIS D’APPEL D’OFFRES INTERNATIONAL POUR ACHAT DE MATERIELS ROULANTS Date : 09/Mai/2022 Nom du Projet : Projet d’Établissement des Fondamentaux de la Filière Avicole en Guinée                                                                              (PEFFAG)                …