ONUDI – TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT Expert National chargé de Suivi-Évaluation

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL 

TERMES DE REFERENCE POUR LE PERSONNEL SOUS CONTRAT DE LOUAGE DE

SERVICE INDIVIDUEL (ISA) 

Titre du poste : Expert National chargé de Suivi-Évaluation
Lieu d’affectation : Cellule Nationale de Coordination du Projet à Conakry
Déplacements/Missions : Sites du Projet : Conakry, Kindia et à Forécariah sous réserve de visa de sécurité de l’ONU.
Date d’entrée en fonction : 01 Août 2021
Fin de contrat : 31 Décembre 2021 (Renouvelable si possible)
Nombre de jours de travail : Regular

Le Contexte organisationnel:

L’ONUDI est l’agence spécialisée des Nations Unies chargée de la promotion du développement industriel pour la réduction de la pauvreté, la mondialisation inclusive et le développement durable. La mission de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), telle que décrite dans la déclaration de Lima adoptée à la quinzième session de la Conférence générale de l’ONUDI en 2013, est de promouvoir et accélérer le développement industriel inclusif et durable (ISID en anglais) dans ses États membres. La pertinence d’ISID en tant qu’approche intégrée des trois piliers du développement durable est reconnue par le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable (ODD) qui orienteront les efforts des Nations Unies et des pays vers le développement durable dans les quinze prochaines années. Le mandat de l’ONUDI est pleinement reconnu dans l’objectif 9, qui prévoit de « créer des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et favoriser l’innovation ». Cependant, la pertinence d’ISID s’applique plus ou moins à l’ensemble des ODDs. C’est pourquoi les programmes de l’Organisation s’articulent autour de quatre priorités stratégiques : créer une prospérité partagée ; renforcer la compétitivité économique ; protéger l’environnement ; et renforcer les connaissances et les institutions.

Chacun de ces domaines d’activité programmatiques comprend un certain nombre de programmes  individuels mis en œuvre de manière holistique en vue d’obtenir des résultats et des impacts effectifs  grâce aux quatre fonctions clés de l’ONUDI: i) la coopération technique; ii) l’analyse et la recherche,  et les conseils en matière de politiques; iii) les fonctions normatives et les normes et activités liées à la  qualité; et (iv) les partenariats pour le transfert de connaissances, la création de réseaux et la  coopération industrielle. Ces fonctions fondamentales sont réalisées dans les départements et bureaux au Siège, les bureaux et centres régionaux et les bureaux de pays.

Le DTA/DTI aide les pays dans leurs efforts pour développer, par le commerce, l’investissement et l’innovation, le potentiel du secteur manufacturier à stimuler le progrès socioéconomique. Le Département est chargé d’aider les pays à renforcer leur compétitivité sur les marchés mondiaux en renforçant leurs capacités en matière de qualité, de durabilité environnementale et de responsabilité sociale, conformément aux normes internationales.

Il soutient l’établissement de liens entre les producteurs/transformateurs des pays en développement et les chaînes de valeur locales, régionales et mondiales (détaillants, fabricants) en développant les capacités dans le domaine de la qualité des produits liées aux activités visant à encourager les consortiums d’exportation.

DTA/AGR vise à lier les ressources aux marchés dans le cadre de l’approche de la chaine de valeur, en renforçant les liens industriels à l’amont et l’aval de la chaine et, partant, renforcer les conditions de vie et le développement socioéconomique des pays de manière durable.

Le Département fournit toute une gamme de services de coopération technique pour aider les pays en développement à accroître la valeur ajoutée de leur secteur agricole et à créer des emplois dans les activités non agricoles pour les communautés rurales, contribuant ainsi à accroître la sécurité alimentaire et à réduire durablement la pauvreté.

Le contexte du projet

La compétitivité économique de la Guinée et de l’Afrique de l’Ouest repose sur leur capacité à appliquer et faire appliquer les normes internationales de qualité au niveau de l’ensemble des maillons de production, transformation et commercialisation de chaines de valeur porteuses. La bonne intégration de ces normes et qualités, avec une augmentation conséquente du niveau de production, et le renforcement des infrastructures de qualité, sont des facteurs clés sur lesquels devra reposer la compétitivité commerciale de la Guinée et de l’Afrique de l’Ouest sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux.

Ainsi, en appuyant la mise à niveau et le développement de filières à potentiel commercial et d’inclusion socioéconomique, la compétitivité des pays de la CEDEAO sera améliorée, favorisant une dynamique de croissance économique inclusive et une meilleure participation au commerce mondial. C’est dans ce cadre que le projet d’appui à la Relance de la Filière Ananas (REFILA) a été initié en tant que volet national pour la République de Guinée, du Programme de Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PCAO) financé par l’Union Européenne dans le cadre du Programme Indicatif Régional (PIR) 2014–2020 pour l’Afrique de l’Ouest (11ème FED).

L’objectif global de l’action est de contribuer au renforcement de la compétitivité des pays de l’Afrique de l’Ouest et à son intégration dans les systèmes de commerce régionaux et internationaux. Les objectifs spécifiques et les résultats attendus de l’action au titre de la composante Guinée du PCAO sont : (OS1) Améliorer la performance de la filière « Ananas » en Guinée et favoriser sa croissance, en stimulant sa contribution à l’industrie, au commerce régional, à l’exportation et à la création d’emplois ; (OS2) Améliorer le climat des affaires en Guinée, notamment grâce à l’intégration des politiques régionales en faveur de la compétitivité dans les politiques nationales.  La mise en œuvre du projet REFILA se fait dans un cadre d’intégration étroite des expertises des Départements Techniques DTI et AGR.

Tâches et Responsabilités 

Sous la supervision du Chef de Projet basé au siège de l’ONUDI à Vienne, en consultation avec le Représentant Résident de l’ONUDI en Guinée, la Délégation de l’Union Européenne en Guinée et des Ministères en charge de l’Industrie, de l’Agriculture, du Commerce, et des Investissement et PPP, l’Expert National en SuiviEvaluation travaillera sous la responsabilité directe sur le terrain du Coordinateur National du Projet.

Les principales responsabilités et tâches de l’Expert sont spécifiées ci-dessous :

Fonctions principales Résultats concrets /mesurables Durée Prévue Lieu
1- Poursuivre la mise en œuvre du plan de           suivi-évaluation            (sur      base           des indicateurs SMART) intégrant le suivi technique       et         financier           continu,            le rapportage, les évaluations à mi-parcours et finale du Projet ; et Identifier les outils appropriés pour sa mise en œuvre. Le plan de suiviévaluation est correctement mis en œuvre suivant les outils s’y rapportant. Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.
2- Sur base des indicateurs de suivi du cadre logique révisés, poursuivre la mise à jour des indicateurs de performance opérationnelle des activités. Les indicateurs de résultats du cadre logique           et           les indicateurs           de performance sont mis à jour. Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.
3- Poursuivre l’identification des besoins, la planification et l’appui à la mise en œuvre des actions de renforcement des capacités de suivi et évaluation aux niveaux des acteurs du Projet. Les actions de renforcement des

capacités de suivi et  évaluation aux niveaux des acteurs sont identifiés et planifiées.

Les actions de renforcement des capacités de suivi et évaluation sont initiés et appuyées.

Continu Conakry,          Kindia, Forécariah.
4-        Poursuivre        l’amendement   et l’amélioration des       canevas            pour            les différents types de rapports à produire

(Rapports d’activité, Rapport sur la production et l’exportation d’ananas, Rapports d’évaluation, etc.) et requérir leur validation.

Les canevas pour les différents types de rapports         sont améliorés       et partagés. Continu Conakry,          Kindia, Forécariah.
5- Suivre la mise à jour et l’amélioration de la base de données dynamique constituant le tableau de bord pour le suivi des indicateurs et livrables La base de données dynamique constituant     le tableau           de           bord pour le suivi des indicateurs et des livrables est établie, fonctionnelle           et continuellement mise à jour.

Les acteurs concernés sont formés à l’exploitation du tableau de bord.

Continu Conakry,          Kindia, Forécariah.
6- Poursuivre la collecte et l’analyse des données et des informations auprès des acteurs et partenaires La collecte et l’analyse des données et des informations et leur analyse est poursuivie. Continu Conakry,          Kindia, Forécariah.
7- Contribuer à l’élaboration des différents plans de travail pour la mise en œuvre des activités du projet. Les planifications des activités         du           projet axées sur les résultats attendus           sont élaborées. Continu Conakry,          Kindia, Forécariah.
8- Contribuer à la mise en œuvre efficace des activités opérationnelles identifiées se rapportant au suivi-évaluation. Les       activités

opérationnelles

identifiées sont  correctement mises en œuvre dans les délais et de façon qualitative.

Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.
9- Suivre la finalisation et le rapportage des activités d’urgence et d’atténuation des impacts du COVID-19 conformément au plan de contingence du projet adopté à cet effet. Les actions du plan de contingence ont été suivies et le rapport disponible. Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.
10- En collaboration avec l’Associé de Projet et le Chef de Projet, rédiger des termes de référence ou des spécifications techniques pour les contrats de sous-traitance, d’achat de services et d’équipements nécessaires (pour les résultats se rapportant à la mise œuvre du plan de suivi-évaluation). Les termes de référence et/ou des spécifications techniques      sont produits. Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.
11- Toutes autres tâches contribuant à la mise en œuvre efficace et dans les délais du projet, tel que demandé par le Chef de Projet, le Représentant Pays et le Coordinateur   National. Réalisation des tâches confiées de façon qualitative et dans les délais. Continu Conakry,           Kindia, Forécariah.

EXIGENCES MINIMALES DE L’ORGANISATION

Education : Diplôme d’études supérieures universitaires (B+4 ou plus) en suivi-évaluation, statistiques, économie, planification, gestion de projet, ou tout autre diplôme équivalent.

Expérience technique et fonctionnelle : 

  • Plus de 5 ans d’expérience en suivi et évaluation de projets, de préférence dans les domaines de l’agriculture et du développement industriel et commercial,
  • Excellente maitrise de l’outil informatique et spécifiquement des logiciels de base de données dynamiques,
  • Connaissance approfondie des filières agrobusiness, du secteur privé et industriel de la Guinée, o Capacité à travailler sous pression et à gérer les questions sensibles sur le plan politique et culturel, o Excellentes capacités organisationnelles, de planification et d’analyse, o Excellentes compétences en rédaction, présentation et communication,
  • Une connaissance des questions de normes et de qualité relatives à l’exportation et à la production agricole et industriel est un atout.

Langues : 

La maîtrise du français est nécessaire. La maîtrise de l’anglais ou connaissance d’une autre langue officielle des Nations Unies est souhaitable.

Les valeurs fondamentales et les compétences de l’ONUDI

Les valeurs fondamentales oNOUS VIVONS ET AGISSONS AVEC INTÉGRITÉ : travailler honnêtement, ouvertement et avec impartialité.

  • NOUS FAISONS PREUVE DE PROFESSIONNALISME : travailler dur et d’une manière compétente, engagée et responsable.
  • NOUS RESPECTONS LA DIVERSITÉ : travailler ensemble efficacement, de manière respectueuse et inclusive, indépendamment de nos différences de culture et d’opinion.

Les compétences clés o NOUS NOUS CONCENTRONS SUR LES PERSONNES : coopérer pour réaliser pleinement notre potentiel – cela est vrai autant pour nos collègues que pour nos clients. L’intelligence émotionnelle et la réceptivité sont des éléments essentiels de notre identité ONUDI.

  • NOUS NOUS CONCENTRONS SUR LES RÉSULTATS ET LES RESPONSABILITÉS : viser à une planification, une organisation et une gestion efficaces et efficientes de notre travail. Nous avons la responsabilité d’atteindre nos résultats et de nous conformer à nos normes de performance. Cette responsabilité ne se limite pas à nos collègues et à nos superviseurs, nous la devons également à ceux que nous servons et qui nous ont confié la tâche de contribuer à construire un monde meilleur, plus sûr et plus sain.
  • NOUS COMMUNIQUONS ET GAGNONS LA CONFIANCE : communiquer efficacement les uns avec les autres et créer un climat de confiance dans lequel nous pouvons exceller à notre travail.
  • NOUS SORTONS DES SENTIERS BATTUS ET NOUS INNOVONS : pour rester pertinents, nous nous améliorons constamment, nous soutenons l’innovation, nous partageons nos connaissances et nos compétences et nous apprenons les uns des autres.

Les candidatures doivent comporter un CV et une lettre de motivation qui doivent être adressées à Madame la Coordinatrice Nationale du Projet REFILA, par E-mail aux adresses suivantes [email protected] / [email protected]

La date limite du dépôt des dossiers de candidature est de deux semaines à compter de la date de publication du poste ( 9 au 23 Juillet 2021 à partir de 13h 00 mn Temps Universel ).