Avis de recrutement d’un Coordinateur Prise en Charge Alternative (H/F) Village d’enfants SOS…

Coordinateur Prise en Charge Alternative (H/F)

Village d’enfants SOS Conakry  

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

Fondée en 1949, SOS Villages d’Enfants International est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) de développement social qui œuvre dans plus de 135 pays et territoires à travers le monde dans le but de prendre en charge des enfants qui ont perdu la prise en charge de leurs parents ou qui risquent de la perdre. SOS Villages d’Enfants est active en Guinée depuis 1985 et elle est présente de nos jours sur quatre (4) sites: Conakry, Nzérékoré, Kankan, et Labé.

Résumé du poste:

Le Coordinateur prise en charge alternative (H/F) contribue au développement global des enfants et jeunes bénéficiant des options de prise en charge de remplacement (village d’enfants SOS classique, familles SOS intégrées, familles d’accueil, prise en charge par des proches, foyer des jeunes, etc.) tout en promouvant les valeurs de l’organisation. Il / elle détermine des objectifs avec son équipe et s’assure que les différents types de familles soutenues par l’organisation SOS Villages d’Enfants bénéficient d’une assistance appropriée. Le Coordinateur prise en charge alternative (H/F) collabore étroitement avec d’autres coordinateurs (service psycho-social, écoles, service administratif et financier) afin que l’intérêt supérieur de l’enfant soit respecté. Il / elle oriente l’ensemble de ses collaborateurs et joue un rôle essentiel dans la promotion de leur développement professionnel et personnel.

Le Coordinateur prise en charge alternative (H/F) vit à plein temps dans le village d’enfants SOS Conakry avec sa famille.

Relation hiérarchique

  • – Il / elle rapporte directement au Manager du village d’enfants du programme SOS Conakry et le cas échéant au Directeur National de SOS Villages d’Enfants Guinée.
  • – Il / elle reçoit des orientations additionnelles du Manager Développement de Programme de SOS Villages d’Enfants Guinée.
  • – En sa qualité de premier responsable du village d’enfants SOS Conakry, il / elle supervise tous le personnel de cette unité de programme.

Principales tâches

Développement des enfants et jeunes quel que soit leur option de prise en charge de remplacement

  • – Participe à la mise en œuvre du plaidoyer en cas de besoin.
  • – Contribue à une bonne sélection des enfants appropriés pour l’unité de programme.
  • – S’assure d’une bonne prise en charge familiale, sanitaire et pédagogique des enfants et jeunes de l’unité de programme.
  • – Favorise le développement harmonieux des enfants et jeunes vers une autonomie réussie.
  • – Coordonne avec l’assistante sociale les activités de soutien aux différentes familles, notamment le soutien à l’élaboration des menus alimentaires, le suivi du développement des enfants, le suivi des boîtes à pharmacies des familles, etc. et ce en fonction des besoins.
  • – Soutient les jeunes pour une bonne insertion sociale.
  • – Contribue au développement d’une bonne communication sur les activités de prise en charge familiale.
  • – Facilite la mise en place de la promesse de prise en charge SOS.
  • – Participe à la mise en place / actualisation et met en œuvre au quotidien les directives pour la prévention contre les mauvais placements des enfants.
  • – Coordonne le développement global des familles tout en éliminant progressivement les pratiques institutionnalisantes (éducation et sanctions standardisées pour les enfants, contrôle des mères SOS (parents SOS).
  • – Fournit les informations dans le cadre des rapports d’activités.
  • – Coordonne toutes les activités de développement des enfants et jeunes de l’unité de programme.
  • – Promeut des relations de collaboration saines entre les foyers de jeunes, les familles SOS intégrées dans la communauté, les familles SOS non intégrées, les familles d’accueil et les proches parents s’occupant des enfants du groupe cible.
  • – Accompagne les Mères SOS (parents SOS) et éducateurs de jeunes en vue de garantir le bien-être des enfants et jeunes.
  • – Visite les familles SOS, selon les besoins, et documente les constats et les recommandations.
  • – Promeut les droits de l’enfant à l’intérieur comme à l’extérieur de l’unité de programme.
  • – Assure la mise à la disposition des familles des services de soutien adéquats.
  • – Organise des réunions avec l’ensemble des Mères SOS (parents SOS) et Assistantes familiales SOS au moins une fois par mois sanctionnées par des rapports.
  • – Organise des rencontres périodiques avec les personnes s’occupant des enfants (familles d’accueil) de même que les proches parents et les parents biologiques des enfants et jeunes en prise charge alternative.
  • – Organise des réunions avec l’ensemble des éducateurs de Jeunes au moins une fois par mois sanctionnées par des rapports.
  • – Organise des rencontres périodiques avec les enfants et jeunes et promeut leur participation à toutes les activités et décisions les concernant.
  • – Soutient toutes les initiatives visant l’entreprenauriat et l’employabilité des jeunes en vue de leur préparation à l’autonomie et met enoeure les directives de l’Organisation à cet effet.
  • – Met en œuvre les politiques, directives et manuels de l’organisation.
  • – Participe aux activités des enfants au sein de l’unité de programme et de la communauté.
  • – Met en œuvre les outils pour l’intégration sociale des familles SOS.
  • – Participe aux sessions du comité pédagogique.
  • – Participe aux sessions du comité d’admission des enfants dans les unités de programmes majeures de l’organisation (prise en charge de remplacement et renforcement de la famille).
  • – Participe aux activités d’accroissement des fonds au sein de l’organisation.
  • – Evalue périodiquement les besoins des familles SOS, des jeunes vivant hors des familles SOS et des collaborateurs et en tient compte dans sa contribution à l’élaboration du budget.
  • – Met en œuvre des initiatives visant au développement psycho-social des enfants et jeunes (potager, club de dessin, atelier de théâtre, etc.) avec la participation de la mère conseillère et des autres acteurs concernés.
  • – Coordonne les demandes de soutien dont les familles ont besoin pour le développement des enfants.
  • – Participe aux activités du réseau local d’insertion socio-professionnelle des jeunes.
  • – Veille au bon usage et à l’entretien des biens meubles et immeubles, patrimoine de l’unité de programme.

Stratégie et politique de mise en œuvre

  • – Conduit et coordonne la mise en œuvre de la vision de l’organisation au sein de l’unité de programme.
  • – Participe à la planification et à la révision aussi bien au niveau de l’unité de programme mais aussi au niveau national.
  • – Collecte les besoins des enfants et des familles et apporter ces inputs lors de la planification et de la budgétisation.
  • – Diffuse les nouvelles politiques et directives au niveau de l’unité de programme et les met en œuvre conformément aux recommandations du Manager du village d’enfants SOS Conakry ou du Directeur national le cas échéant.
  • – Etablit et met en œuvre un système de suivi/évaluation dans l’unité de programme.
  • – S’assure que les directives, politiques et stratégies en matière de technologie de la communication sont mises en œuvre au quotidien.
  • – Prend avec l’accord du Manager du village d’enfants SOS Conakry, des mesures correctives dans les domaines où les standards ne sont pas respectés.
  • – Participe aux réunions du comité du village (équipe locale de management)

Collecte de fonds et parrainage

  • – Contribue à la collecte de fonds grâce au dynamisme et au professionnalisme lors des visites de l’unité de programme par des donateurs potentiels.
  • – Participe aux activités de collecte de fonds et de parrainage si besoin est.
  • – Propose des manifestations au niveau de l’unité de programme susceptibles de générer des ressources financières.
  • – Permet la visite de son unité de programme par les donateurs.
  • – Sensibilise les collaborateurs sur l’importance de la collecte de fonds et du parrainage.
  • – Facilite la collecte d’informations entrant dans le cadre du parrainage.
  • – Fournit les informations utiles aux activités de communication et de relations publiques.

Coordination, coopération et échange au niveau de l’unité de programme

  • – Promeut une communication effective avec les autres unités de programme et avec la Direction du programme.
  • – S’assure que l’unité de programme se conforme aux standards et directives en matière de rapports, bilans, plans.

Leadership au niveau de l’unité de programme

  • – Mobilise le personnel de l’unité de programme autour des idéaux, directives et politiques de l’organisation.
  • – Sert de guide au personnel de l’unité de programme.
  • – Assure la gestion de l’unité de programme dans toutes ses dimensions en référence aux exigences du registre des risques.

Politique de sauvegarde de l’Enfant

  • – Soutient la mise en œuvre de la politique de sauvegarde de l’enfant.
  • – Fait une prévention contre les violences, abus, exploitations et négligences contre les enfants et jeunes.
  • – S’assure de la formation du personnel en politique de sauvegarde de l’enfant.
  • – Encourage le signalement et la participation des enfants et jeunes.

Qualifications et compétences requises

  • – Maîtrise (Bac+4) minimum en sciences sociales, et/ou en sciences humaines, et/ou en sciences de l’éducation ou tout autre diplôme jugé équivalent.
  • – Minimum cinq (5) ans d’expérience dans dans le domaine de l’éducation, et/ou du social (développement communautaire).
  • – Avoir tenu un poste de responsabilité pendant au moins trois (3) ans.
  • – Une expérience en matière de protection / sauvegarde de l’enfant serait un atout.
  • – Expérience de travail dans une organisation disposant de plusieurs sites au sein d’une structure matricielle, nécessitant d’énormes aptitudes en communication et en négociation.
  • – Bonne compétence managériale pour obtenir des engagements et atteindre les objectifs assignés
  • – Bonne maîtrise du Pack Office.
  • – Expérience dans la rédaction des rapports périodiques.
  • – Avoir d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français. La maitrise de l’anglais serait un atout.
  • – Capacité à travailler sous pression et la volonté de travailler des heures flexibles en cas d’urgence.
  • – Capacité à travailler en équipe.
  • – Sens de l’analyse, sens de la négociation, rigueur, esprit d’analyse.
  • – Titulaire d’un permis de conduire de catégorie B

Dépôt des candidatures

  • – Les dossiers de candidature, comprenant uniquement un CV à jour ainsi qu’une lettre de motivation adressée au Directeur National de SOS Villages d’Enfants Guinée, devront être envoyés à l’adresse électronique suivante : [email protected] avec en objet le numéro de référence suivant : SOS/CLPC/CKRY/2021 date limite de réception des dossiers est fixée au 08/03/2021 . Seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s seront contacté(e)s.

Les dossiers de candidature incomplets et/ou avec un objet différent ne seront pas examinés. SOS Villages d’Enfants Guinée se réserve le droit de procéder à la vérification du casier judiciaire et de demander les copies certifiées conformes des diplômes/certificats pour les candidatures retenues.  

Ce que nous représentons  

SOS Villages d’Enfants s’engage à créer et à maintenir un environnement protecteur qui promeut ses valeurs fondamentales et empêche l’abus et l’exploitation des enfants. Nous condamnons fortement toute forme de violence et d’exploitation des enfants, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre organisation, et répondons de manière appropriée à tout abus prouvé ou présumé et à toute tentative d’abus. Nous développons des mécanismes pour sensibiliser, prévenir, encourager le signalement et faciliter la réaction. Nos actions peuvent aller des mesures de développement du personnel comme la formation et le conseil jusqu’à des mesures comme la suspension, le licenciement ou la poursuite en justice.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !