Avis a manifestation d’interet pour le recrutement de deux opérateurs privés chargés de la gestion du parc de matériels agricoles…

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !


REPUBLIQUE DE GUINEE

Travail Justice - Solidarité

MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE

  Avis à Manifestation d’Intérêt

POUR LE RECRUTEMENT DE DEUX OPÉRATEURS PRIVÉS CHARGÉS DE LA GESTION DU PARC DE MATÉRIELS AGRICOLES

                                                                                                                

  1. Contexte :

Le gouvernement de la République de Guinée a réalisé d’importants investissements pour l’acquisition d’engins agricoles en vue d’accroitre la productivité agricole par une forte mécanisation de son agriculture.

L’utilisation des équipements de mécanisation agricole permettant de moderniser les pratiques culturales constitue une étape cruciale pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire tout en garantissant aux populations une sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Dans le souci d’avoir une situation exhaustive de son parc de matériels agricoles et de le renforcer, le Gouvernement a commandité une mission dans les sept (07) Centres de Prestations Agricoles (CPA). Cette mission a permis de mettre en évidence l’état actuel du parc des matériels agricoles qui se présente comme suit :  

?        La dégradation de l’état technique du parc des machines agricoles ;

?        La non-disponibilité de pièces de rechange mettant ainsi plusieurs équipements hors d’usages ;

?        La non-localisation de certains engins agricoles ;

?        Des équipements non déployés et stockés : des moissonneuses, des véhicules ateliers mobiles, des tracteurs, des motopompes, des égreneuses, des moteurs en magasin ;

?        La faible qualité des prestations offertes aux producteurs.  

A date, le parc de machines identifiés se compose comme suit :

?        Cent soixante-seize (176) tracteurs dont quatre-vingt-quatorze (94) en bon état, soixante-quatorze (74) en mauvais état mais réparable et huit (08) en très mauvais état ;

?        Deux cent quinze (215) moissonneuses batteuses dont cent neuf (109) en bon état, soixante-quinze (75) en mauvais état mais réparable et trente et un (31) en très mauvais état.

Le Ministère est disposé à acquérir de nouveaux engins pour la campagne agricole 2022 -2023, en fonction des besoins du marché.

Ce constat ne favorise pas la réalisation de la campagne agricole 2022 – 2023 dont la réussite requiert l’utilisation d’intrants agricoles et des équipements de mécanisation agricole de qualité et accessibles aux producteurs.

Dans le but de faciliter aux producteurs l’accès aux engins agricoles, le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage entend recruter deux (02) opérateurs privés pour la gestion des parcs des équipements de mécanisation agricole composés des tracteurs et des moissonneuses batteuses.

  1. Objectifs :

Objectif global :

L’objectif général assigné aux opérateurs privés est de définir un mécanisme de gestion optimale du parc de matériels agricoles en vue de le rendre opérationnel et accessible aux producteurs dans le respect strict des coûts, de la qualité et des délais.  

De manière spécifique, il s’agit :

?        De suivre en temps réel l’état du parc des équipements agricoles en recevant des informations constamment mises à jour sur l’activité des machines ;

?        D’assurer constamment l’entretien et la maintenance des équipements agricoles ;

?        D’assurer une gestion rentable du parc de matériels agricoles en maitrisant les coûts par la mise en place d’un processus de gestion opérationnelle ;

?        D’étendre le parc des machines agricoles dans les différentes zones de production en augmentant le nombre de CPA (Centres de Prestations Agricoles) de sept (07) à dix (10) pour une gestion partagée entre les deux entreprises (5 CPA pour chacune).

Les entreprises sélectionnées auront la charge de mettre les engins agricoles en location aux paysans, contre le paiement de frais de location qui seront fixés en accord avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage.

Les revenus perçus devront permettre de couvrir les frais de fonctionnement de l’entreprise ainsi que les charges d’amortissement des machines (totalement ou partiellement).

  1. Résultats attendus :

?        L’état du parc de matériels agricoles est suivi en temps réel ;

?        L’entretien et la maintenance des équipements agricoles sont constamment assurés ;

?        Une gestion rentable du parc de matériels agricoles est assurée et les coûts sont maitrisés ;

?        Le parc des machines agricoles est étendu dans les différentes zones de production et le nombre de CPA est passé de sept (07) à dix (10).

 

  1. Profil recherché des contractants :

Les contractants doivent remplir les conditions suivantes :

?        Disposer d’un savoir-faire d’au moins cinq ans dans la gestion de parc d’équipements ;

?        Etre capable de développer des compétences dans la gestion de la production agricole, d’avoir une expérience avérée dans le service après-vente pour la maintenance du parc de matériels y compris la réhabilitation et/ou construction de nouvelles infrastructures (ateliers de réparation et d’entretien ;

?        Etre capable de mobiliser les ressources techniques (ressources humaines et logicielles) et financières dans le cadre de la gestion de la mécanisation ;

?        Etre capable d’assurer la maintenance et le suivi technique du parc de machines agricoles ;

?        Avoir les compétences pour assurer des prestations des différentes opérations dans la chaîne de mécanisation agricole au bénéfice des producteurs ;

?        Etre capable de fournir les équipements agricoles de la plus haute qualité grâce à son partenariat avec différentes firmes ou fournisseurs ;

?        Avoir les capacités de mettre en place un dispositif de service après-vente : Gestion d’un stock de pièces détachées via un entrepôt central et des dépôts régionaux disposant chacun de techniciens experts formés par le partenaire ;   

?        Etre capable (si nécessaire) de mobiliser des engins additionnels (notamment des portes chars) pour faciliter la gestion ;

?        Proposer un plan de formation : élaboration de cursus pédagogiques adaptés aux besoins des utilisateurs, approche théorique et pratique en collaboration avec des centres de formation locaux.  

 

  1. Soumission des dossiers :

Les entreprises intéressées sont priées de soumettre leur dossier comprenant :

?        Le dossier de candidature en langue française ;

?        Les documents légaux RCCM et NIF (en cours de validité) ;

?        L’offre financière exprimée en franc guinéen en mentionnant les fréquences de paiement ;

?        La liste des clients de référence (au moins deux) avec noms et coordonnées des personnes de contact ;

?        L’offre technique ;

?        Les CV des membres clés de l’équipe technique.

 

  1. Dépôt des dossiers et date limite :

Les entreprises intéressées sont priées de soumissionner avec la mention « Recrutement de deux opérateurs privés pour la gestion du parc de matériels agricoles » aux adresses suivantes :

Pour les versions physiques : Direction Nationale de l’Agriculture, Ministère de l’Agriculture et de l’Élevage, BP : 576, Almamya, Kaloum, Conakry, République de Guinée.

Pour les version électroniques : www.offre.magel.gov.gn .

Pour toute information, contacter : [email protected] /Tel : 624263047

La date limite du dépôt des propositions est fixée : le 10 avril 2022 à 23h 59mn