Terre des Hommes recherche 1 Chargé(e) de l’appui technique Santé

ANNONCE de Poste – Tdh/2019/0248

La Fondation Terre des hommes (Tdh) est une ONG internationale concentrée sur l’aide à l’enfance.

Pour soutenir son programme en Guinée, Tdh recherche :

1 Chargé(e) de l’appui technique Santé

Superviseur direct : Coordinateur Adjoint ReCCLAS

Lieu de travail :  1 poste basé à N’Zérékoré – avec déplacements vers d’autres régions du pays

Salaire attractif à partir de 5.000.000 GNF

Durée du Contrat : 12 mois (avec période d’essai d’un mois)

Date de prise de fonction : dès que possible

Descriptif général du poste :

Sous la supervision technique de l’Adjoint du Coordinateur du projet ReCCLAS, le Chargé de      l’appui technique Santé soutient et accompagne les agents de santé au niveau des centres et des postes de santé pour l’amélioration de la qualité de l’offre de soins (respect des protocoles de prise en charge et de pratiques optimisant les liens aux patients et aux communautés). Il soutient les comités de santé et d’hygiène sur les aspects techniques de promotion de l’offre de soins (organisation des campagnes de sensibilisation, de dépistage de la malnutrition dans les communautés, des stratégies avancées de vaccination…)

Il travaille en étroite collaboration et en partenariat avec les chefs de projets des codemandeurs AGIL et PRIDE, la DPS, les chefs des centres de santé, les membres des comités de santé et d’hygiène, le chargé de suivi et évaluation.

Il travaille en conformité complète avec la politique Santé de Tdh et la stratégie d’intervention du projet ReCCLAS.

Principales responsabilités exercées  :

1.      Contribue à la  mise en œuvre des stratégies d’intervention du projet ReCCLAS et de leur révision si cela s’avère nécessaire

2.      Organise une supervision des activités médicales idéalement deux fois par mois au niveau des centres et des postes de santé de sa zone d’intervention.

3.      Apporter un appui technique au personnel médical (infirmier, ATS…) pour le respect correct du protocole de prise en charge des maladies des enfants de 0 à 5 ans et de leurs mères.

4.           Faire un débriefing avec les personnes supervisées après chaque séance de supervision. Noter dans les cahiers de supervision les différents constats, les activités réalisées lors de la supervision et les recommandations à suivre par chaque personne ou service supervisés.

5.      Apporte un appui technique à la mise en œuvre des différentes recommandations faites par les superviseurs de la DPS à chaque fois que cela est nécessaire.

6.      Identifie régulièrement lors des supervisions et d’autres occasions, les besoins de formations au sein de l’équipe du projet et de celles des structures de santé ciblées puis les rapporter à sa hiérarchie.

7.      Contribue à l’amélioration qualitative du paquet minimum d’activités (PMA) de santé primaire au sein des structures de santé dans la zone d’intervention du projet.

8.      Planifie les activités hebdomadaires ainsi que les besoins en équipement pour lui-même, et au besoin pour les centres de santé de sa zone d’intervention.

9.      Planifie, coordonne et réalise en fonction de ses compétences les formations internes (structures de santé, équipes des partenaires de mise en œuvre du projet). Au besoin solliciter au niveau de la coordination de la délégation un appui technique pour former les agents.

10.  Contribue à mettre en place les outils de suivi et d’évaluation mensuelles des activités (au niveau des centre de santé) et  monitorer mensuellement les résultats.

11.  Contribue aux analyses de situation et des besoins de santé dans sa zone d’intervention.

12.  Contribue à la rédaction des rapports (y inclus les rapports mensuels, annuels …).

13.  Facilite une bonne communication au sein de l’équipe et avec les partenaires extérieurs (AGIL, PRIDE, DPS, Collectivités locales, structures de santé, communautés…)

14.  Participe aux réunions organisées au sein du projet et par les acteurs santé de sa zone d’intervention.

15.  Participe au développement ou réactualisation des TDR des animateurs-encadreurs en fonction des besoins identifiés lors des supervisions dans les centres de santé et dans la communauté.

16.  Contribue activement aux évaluations régulières des activités santé du projet ReCCLAS et de leur impact sur les populations bénéficiaires.

17.  Rapporte à l’adjoint du coordinateur du projet les problèmes rencontrés et soumets des propositions de réajustement selon nécessité.

Participe activement à la conduite d’enquêtes ou d’évaluation reliées aux actions du projet.

Compétences   : Cette fonction demande la maîtrise des compétences  fondamentales Personnelles, Sociales et Leadership (CPSL), Techniques et Méthodologiques (CTM) et Compétences Managériales et Stratégique  (CMS)

Dont particulièrement :

Se gérer, et donc :

  • Gérer son temps et ses priorités, respecter les  délais et se montrer ponctuel
  • Faire preuve d’intégrité et d’éthique dans ses activités
  • Démontrer de la flexibilité, de la disponibilité et une capacité d’adaptation

Communiquer :

  • Communiquer de manière bienveillante, claire, concise et responsable
  • Répondre de manière constructive à ses interlocuteurs

Travailler en équipe :

  • Coopérer et contribuer à l’atteinte des résultats
  • Apporter soutien et conseil à ses collègues

Travailler en réseau :

  • Adopter une attitude collaborative au sein et hors des frontières de son département
  • Tisser des liens de confiance avec ses interlocuteurs
  • Réaliser le travail selon les critères communs  définis, connus et validés par les différentes parties

Représenter et promouvoir Tdh :

  • Représenter les valeurs définis dans le plan stratégique : courage, ambition, respect, engagement
  • Agir dans l’intérêt de Tdh
  • Contribuer directement ou indirectement à la mission dans toutes les actions entreprises

Etre exemplaire : Faire ce qu’il/elle dit, respecter les valeurs, les processus et les règles institutionnelles

Connaitre et respecter le cadre de fonctionnement de Tdh :

  • Intégrer et appliquer les lignes directrices et la stratégie ans le développement et la réalisation de ses activités
  • Connaitre et respecter les règles et les processus des différents domaines de son activité

Connaitre et appliquer les politiques de gestion des risques opérationnels :

  • Est capable de les expliquer
  • Signaler tout incident, suspicion ou violation de ces politiques

Applique les consignes de sécurités

Ainsi que les compétences spécifiques  « Métiers » suivantes  :

  1. Connaissance des maladies les plus courantes chez les mères et les enfants en Guinée et les protocoles de prise en charge y étant liés.
  2. Compétences en supervision, en formation et en accompagnement de proximité d’adultes dont tout particulièrement des agents de santé et des acteurs communautaires.
  3. Compétences en analyse de situation épidémiologique et d’élaboration rapide de mesures d’alerte et de correction.
  4. Capacités à faire du plaidoyer pour des changements et savoir les accompagner.
  5. Bonne maîtrise du français (oral et écrit) et d’au moins deux langues locales.

Dans tous les domaines de son activité, il doit être proactif c’est-à-dire être force de propositions   d’amélioration ou d’adaptation. Son superviseur pourra lui demander des tâches complémentaires en cas de nécessité.

Cette description de poste reprend les responsabilités principales inhérentes à ce poste. Il pourra cependant être demandé d’effectuer d’autres tâches que celles listées ci-dessus ainsi qu’une grande flexibilité dans la gestion de sa fonction sans que cela soit considéré comme une modification de contrat

Qualifications et expériences requises

Profil : Minimum BAC+6, avec au moins 3 ans d’expériences dans le domaine.

Compétences linguistiques : Français + minimum 1 des langues suivantes (Malinké, Poular, Guerzé).

Compétences informatiques : être à l’aise avec les logiciels MS Office, bonne maîtrise de MS Excel et messagerie électronique.

Qualités personnelles : apte au travail de terrain, autonomie et rigueur dans le travail, respect des échéances, grande capacité d’adaptation, bonne communication et capacité à travailler sous pression.

Atout : Expérience de travail réussie dans le même domaine en Guinée.

Modalité de postulation

Toute candidature est à envoyer par email à : [email protected] au plus tard pour le 31 décembre 2019

Avec pour objet , la mention « Candidature – Chargé(e) de l’appui technique Santé »

Aucun dossier physique ne sera accepté

Le dossier doit inclure : un CV détaillé y compris la liste des personnes références (3 au maximum) ; une lettre de motivation adressée au Représentant Pays de la délégation de Terre des hommes en Guinée et les copies des diplômes et attestations obtenus.

Les candidats présélectionnés devront présenter les justificatifs originaux de leurs formations et de leurs expériences professionnelles.

NB : Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront convoqué(e)s pour un test écrit puis un entretien.  

Les procédures de recrutement et de sélection de Terre des hommes sont le reflet de notre engagement pour l’aide et la protection de l’enfance. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

GUINEE – JOB
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !