Avis de recrutement : Un spécialiste Sénior en Diagnostic

 

 

Avis de Recrutement, FHI 360:

FHI 360 est une organisation à but non-lucratif vouée au développement des ressources humaines, qui se consacre à l’amélioration durable des conditions de vie, en proposant et promouvant des solutions intégrées et locales. Notre personnel comporte en son sein des spécialistes en matière de santé, d’éducation, de nutrition, d’environnement, de développement économique, mais aussi des personnes rompues à la tâche sur les questions liées à la société civile, au genre, à la jeunesse, à la recherche & technologie ; créant ainsi une combinaison unique de compétences, permettant de relever les défis de développement interconnectés, auxquels sont confrontés, de nos jours, les sociétés. FHI 360 dessert plus de 60 pays, les 50 États américains et tous les autres territoires qui y sont rattachés. FHI 360 est à la recherche d’un Chef Spécialiste en Diagnostic.

Aperçu  : Le Spécialiste Senior en Diagnostic (DS) soutiendra les travaux de renforcement des capacités des systèmes de dépistage, dans le cadre du projet de détection et de surveillance des maladies infectieuses (IDDS) de l’USAID, qui sert le Programme de Sécurité Sanitaire mondial, des Programmes de lutte contre la Tuberculose et d’autres initiatives connexes. IDDS aide certains gouvernements et leurs ministères concernés, à renforcer leurs systèmes de dépistage des maladies infectieuses, à lutter contre la tuberculose et à résister contre les antimicrobiens (RAM), liés à la santé des êtres humains et des animaux. Les travaux porteront principalement sur les systèmes de santé publique, mais pourraient également inclure des établissements de santé privés et d’autres structures non gouvernementales, spécialisées dans le domaine du dépistage (laboratoires et centres de soins). Le poste sera basé à Conakry, en Guinée, et le déroulement du programme comprendra des déplacements à travers le pays, à destination des centres de diagnostic, dans le cadre des réunions et activités de renforcement de capacités en la matière. Au nombre des responsabilités techniques figurent : la collaboration avec la direction mondiale et régionale des diagnostics de IDDS, les partenaires évoluant dans le pays, ICF (bailleur de fond) et l’USAID, en vue de mettre en œuvre des stratégies concertées, permettant de renforcer les réseaux de dépistage (concernant à la fois la santé humaine & animale et centres de soins) en Guinée, ainsi que les systèmes de surveillance plus larges.

Le rôle principal du Chef Spécialiste en Diagnostic consiste à fournir une assistance technique en temps utile (renforcement de la détection et de la surveillance de la RAM, grâce à une assistance technique, permettant d’élaborer et de mettre en œuvre des plans stratégiques à l’échelle nationale) à l’INSP, en vue de renforcer davantage leur capacité technique, leur permettant de jouer le rôle de leader du réseau de diagnostic, en Guinée.

Responsabilités Techniques :

Le Chef Spécialiste en Diagnostic fournit une assistance technique à l’INSP, en vue de renforcer ou d’élaborer des systèmes complets à l’échelle nationale et, plus tard, aider l’INSP à les adapter, au niveau national et/ou au niveau des centres de soins. Une assistance technique sera fournie dans les domaines suivants pour:

  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre du plan stratégique quinquennal de l’INSP, notamment en:
    • Fournissant l’assistance technique nécessaire et assister aux réunions d’élaboration du plan stratégique des parties prenantes.
  • Planifiant et mettant en œuvre les activités de IDDS, qui sont en adéquation avec le plan stratégique quinquennal de l’INSP.
  • Aidant à évaluer la capacité des centres de diagnostic sélectionnés et en déterminant leurs besoins en équipement, en chaîne d’approvisionnement et en ressources humaines, en vue de détecter les agents pathogènes prioritaires de l’IDSR.
  • Améliorant les systèmes de gestion des produits de dépistage, y compris la gestion des stocks, les systèmes d’approvisionnement et de prévision, nécessaires pour l’équipement et les réactifs en microbiologie.
  • Offrant la formation sur la détection prioritaire des agents pathogènes et, de concert avec l’INSP, assurer une supervision et un mentorat de soutien.
  • Aidant à mener une analyse situationnelle de la chaîne d’approvisionnement en réactifs, en ce concerne la fièvre Lassa en particulier et pour d’autres maladies prioritaires en général.
  • Contribuant à améliorer les systèmes nationaux de la chaîne d’approvisionnement, en rapport avec d’autres maladies zoonotiques prioritaires.
  • Soutenant le renforcement du système national d’aiguillage et de transport des spécimens. Cela peut comprendre, sans s’y limiter, l’aide à la réalisation d’une évaluation, visant à cerner les problèmes liés à l’aiguillage des spécimens et aux systèmes de transport et à formuler des recommandations, en vue de renforcer préalablement les systèmes en faveur des régions de Faranah, de Mamou et de Kindia, puis en les généralisant avec d’autres régions en conséquence ; le tout en consultation avec le ministère de la Santé et l’INSP.
  • Aidant à examiner l’information cartographique et les protocoles de collecte du réseau de laboratoires existants et en élaborant un plan de cartographie supplémentaire, visant à appuyer la mise en place d’un réseau fonctionnel de centres laborantins, offrant des services de diagnostic, pour les agents pathogènes prioritaires et la RAM.
  • Améliorant les systèmes de vérification de la qualité des tests de dépistage, grâce à l’utilisation et à l’examen, en temps utile, des résultats de contrôle de qualité interne et des résultats des systèmes d’assurance de qualité externe, ainsi que les résultats des tests de compétence et d’autres sources de données sur les indicateurs de qualité.
  • Etablissant des systèmes pour la formation, la compétence, la mesure du rendement, la formation continue et la qualification du personnel et de la direction en charge des tests de dépistage.
  • Améliorant le ressourcement et l’ordonnancement de la main-d’œuvre, en surveillant la charge de travail des secteurs fonctionnels, en ce qui a trait à la mise à l’essai des volumes pendant les périodes de pointe et les périodes d’inactivité et en proposant des ajustements opérationnels ou des réaménagements d’effectifs.
  • Renforçant le dialogue et l’interface avec le secteur de la santé animale, en faveur d’un environnement sanitaire harmonisé.

Responsabilités Régionales

L’IDDS mettra en œuvre une série d’activités, visant à renforcer les capacités de dépistage en Guinée. En plus de l’INPS, l’IDDS embauchera deux spécialistes du diagnostic (DS) à temps plein, qui travailleront aux niveaux national, régional et sous régional, en vue de promouvoir l’amélioration du dépistage de la RAM. Les régions à soutenir, au cours de la première année, peuvent inclure Faranah, Mamou et Kindia.

Le Chef Spécialiste du Diagnostic travaillera en étroite collaboration avec les deux DS et assurera une surveillance technique, pour veiller à ce que les stratégies et les systèmes nationaux élaborés avec l’INSP soient traduits en systèmes et solutions de diagnostic au niveau régional. Les activités des DS au niveau régional, que l’INSP sera chargé de superviser, comprendront le renforcement des capacités des centres de dépistage et du réseau, les initiatives d’amélioration de la qualité, le renforcement des systèmes de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de l’équipement, ainsi que le renforcement de la capacité de détection des agents pathogènes et de la RAM.

Connaissances & Compétences Pratiques :

  • Connaissance fonctionnelle approfondie des réseaux de dépistage clinique et des systèmes de gestion de qualité.
  • Connaissance fonctionnelle approfondie du diagnostic des maladies infectieuses (y compris la tuberculose) et la résistance aux antimicrobiens.
  • Connaissance fonctionnelle de la gestion d’un réseau et des centres de dépistage.
  • Connaissance des mécanismes et des stratégies déployés dans le cadre du Programme de Sécurité Sanitaire mondiale et d’autres mécanismes semblables, visant à lutter contre les nouvelles menaces infectieuses et la résistance aux antimicrobiens
  • Bonne compréhension de l’environnement externe et de ses effets sur le fonctionnement du réseau de diagnostic en général, notamment en ce qui concerne les influences politique, juridique, environnementale, financière et sociale.
  • Fortes aptitudes en renforcement de capacités.
  • Capacité d’échange de l’information, de formulation de recommandations et de collaboration avec les collègues et pairs au sein de l’IDDS et à l’externe.

Experience :

  • Un minimum d’une licence en diagnostic clinique ;
  • Un minimum de cinq ans d’expérience dans la réalisation des opérations de dépistage (expérience acquise sur le terrain) et dans le domaine de la gestion en Guinée ou dans d’autres pays en voie de développement, ayant des contextes similaires;
  • Connaissance et expérience prouvées dans le domaine du dépistage des maladies infectieuses (y compris la tuberculose) et la RAM, renforcées par une expérience pratique spécifique en matière de dépistage;
  • Être compétent dans l’évolution actuelle des techniques relatives au diagnostic des maladies infectieuses, notamment en ce qui concerne les méthodes moléculaires et celles liées aux points de service;
  • Etre doté(e) d’une expérience relative à la mise en œuvre des normes de qualité applicables aux laboratoires, notamment par rapport à la norme ISO 15189 et/ou SLMTA/SLIPTA ou aux standards à l’échelle nationale ; ce qui constituerait un avantage supplémentaire;
  • Avoir la capacité établie à travailler avec de multiples partenaires dans le cadre de projets collaboratifs;
  • Etre doté(e) d’une forte expérience dans la mise en œuvre du renforcement des capacités du réseau de dépistage;
  • Avoir une excellente maîtrise du français oral et écrit . Cependant, la parfaite maîtrise de l’anglais parlé et écrit serait fort souhaitable.

 

Exigences de voyage :

La plupart du temps (plus de 50 %), les employés travailleront au niveau national et en étroite collaboration avec l’INSP ; mais certains déplacements se feront au niveau régional.

Cette description résume les principales fonctions du poste. Elle ne prescrit ni ne limite les tâches précises, qui peuvent être assignées à l’exercice de ces fonctions. Ce document ne doit en aucun cas être interprété comme un contrat de travail. La direction se réserve le droit d’examiner et de réviser le contenu à tout moment.

Nous offrons une rémunération concurrentielle et un ensemble d’avantages exceptionnels. Veuillez cliquer ici, pour visiter le Centre de Carrière de FHI 360, en vue de dérouler une liste de tous les postes à pourvoir.

FHI 360 est un employeur offrant, à tous, les mêmes opportunités et souscrivant aux principes d’action positive. C’est un pourvoyeur d’emplois qui assure l’égalité d’accès en la matière et adhère aux principes de discrimination positive, par lesquels, nous ne nous engageons pas dans des pratiques discriminatoires contre toute personne employée ou à la recherche d’un emploi en fonction de la race, de la couleur, de la religion, du genre, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’origine nationale ou ethnique, de l’âge, de l’état matrimonial, de l’invalidité physique ou mentale, du statut de vétéran, des informations génétiques ou de tout autre statut ou caractéristique protégé, en vertu du droit applicable.

Dépôt de candidatures :

Les dossiers de candidature doivent comprendre:

  • Une lettre de motivation adressée au Chef du Groupe de FHI 360 Guinée
  • Un CV actualisé comportant au moins trois adresses de personnes références (Nom, organisation, adresse électronique et numéro de téléphone)
  • Copies certifiées conformes des diplômes et certificats
  • Copies d’attestations de travail délivrées par l’employeur précédent

Les candidatures devront être envoyées par courrier électronique à:

La date limite de dépôt est fixée au 15 Mai, 2019.

 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées .

Conakry, le 30 Avril, 2019

Laurence UWERA

Directrice Pays

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Bourse cofinancée COLAS/MEAE La bourse cofinancée COLAS/MEAE vous permet d’étudier en France durant l’année de Master 2 et de vous assurer un stage professionnel au sein de l’entreprise COLAS (en…