Avis de recrutement : Spécialiste en Diagnostic

 

 

 

Avis de Recrutement, FHI 360:

FHI 360 est une organisation à but non-lucratif, vouée au développement des ressources humaines, qui se consacre à l’amélioration durable des conditions de vie, en proposant et promouvant des solutions intégrées et locales. Notre personnel comporte en son sein des spécialistes en matière de santé, d’éducation, de nutrition, d’environnement, de développement économique, mais aussi des personnes rompues à la tâche sur les questions liées à la société civile, au genre, à la jeunesse, à la recherche & technologie ; créant ainsi une combinaison unique de compétences, permettant de relever les défis de développement interconnectés, auxquels sont confrontés, de nos jours, les sociétés. FHI 360 dessert plus de 60 pays, les 50 États américains et tous les autres territoires qui y sont rattachés. FHI 360 est à la recherche d’un Expert en Diagnostic.

Aperçu  : Le Spécialiste en Diagnostic soutiendra les travaux de renforcement de capacités des systèmes de dépistage, dans le cadre du projet de détection et de surveillance des maladies infectieuses (IDDS) de l’USAID, qui sert le Programme de Sécurité Sanitaire mondial, des Programmes de lutte contre la Tuberculose et d’autres initiatives connexes. IDDS aide certains gouvernements et leurs ministères concernés, à renforcer leurs systèmes de diagnostic des maladies infectieuses, à lutter contre la tuberculose et à résister contre les antimicrobiens (RAM), liés à la santé des êtres humains et des animaux.

Le projet IDDS se fixe trois objectifs clés :

  • Améliorer la détection des maladies qui menacent la santé publique et identifier la résistance antimicrobienne (RAM), grâce à un réseau de dépistage accessible, précis, adaptable, opportun et intégré.
  • Améliorer la qualité des systèmes de surveillance, en temps réel, des agents pathogènes les plus préoccupants pour la santé publique, y compris la RAM et les maladies zoonotiques.
  • Produire des conseils fondés sur des données probantes et des solutions novatrices, visant à renforcer les systèmes de dépistage et de surveillance à travers le pays.

Les travaux porteront principalement sur les systèmes de santé publique, mais pourraient également inclure des structures sanitaires privées et d’autres non gouvernementales, spécialisées dans le domaine du dépistage (laboratoires et centres de soins). Le poste sera basé à Conakry, en Guinée, et le déroulement du programme comprendra des déplacements fréquents à travers le pays. Au nombre des responsabilités techniques figurent : la collaboration avec la direction mondiale et régionale des diagnostics de l’IDDS, les partenaires évoluant dans le pays, l’ICF (maître d’œuvre) et l’USAID, en vue de mettre en œuvre des stratégies concertées, permettant de renforcer les réseaux de dépistage (concernant à la fois la santé humaine & animale et centres de soins) en Guinée, ainsi que les systèmes de surveillance plus larges.

Responsabilités Techniques :

  • Responsable de la mise en œuvre de l’assistance technique, du réseau de diagnostic et des interventions en matière de renforcement de capacités des structures et de l’amélioration de la qualité de leurs services, conformément aux rapports d’évaluation externe conjointe (JEE), au plan d’action national Pays, aux autres rapports d’évaluation et activités du plan de travail Pays, en adéquation avec les objectifs d’amélioration de la JEE et de ceux des parties prenantes locales.
  • Responsable de la mise en œuvre des activités de renforcement du réseau de diagnostic national, qui peuvent comporter des activités de renforcement des capacités en faveur des composantes de diagnostic de base, comme les mécanismes de référence des spécimens, les systèmes de gestion de qualité, la chaîne d’approvisionnement, les systèmes d’information de gestion, les procédures opérationnelles normalisées (PON) et les outils de dépistage, la main-d’œuvre qualifiée, l’expansion des points de service pour dépistage au lieu d’intervention, ainsi que la bio sureté et la biosécurité.
  • Aider les intervenants à l’échelle nationale, à élaborer ou à mettre à jour les plans stratégiques du réseau national de diagnostic, les procédures opérationnelles normalisées (PON) et les politiques en la matière.
  • Surveiller et rendre compte de l’avancement des activités de renforcement du réseau de diagnostic, conformément au plan de travail Pays approuvé.
  • Fournir un soutien technique fondé sur l’expertise en matière de renforcement des systèmes de diagnostic, de méthodes et de stratégies, de pratiques exemplaires en vigueur et de normes opérationnelles et de diagnostic établies, tout en étant pertinent et durable à l’échelle locale.
  • Renforcer la capacité des intervenants et des leaders locaux, en matière de diagnostic, afin de déterminer et de superviser les améliorations apportées aux réseaux de dépistage.
  • Mener les évaluations des centres de diagnostic et diriger le suivi des mesures correctives et préventives, ainsi que les initiatives visant à améliorer la qualité de services.
  • Fournir de l’aide technique et assurer la formation au personnel des structures de dépistage et à l’ensemble du réseau de diagnostic, dans le cadre des programmes globaux de renforcement des capacités et d’amélioration continue.
  • Encourager et aider les laboratoires à se préparer aux formalités relatives à l’accréditation, par l’entremise d’organismes d’accréditation reconnus à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale, en fonction de la demande du pays.
  • Il lui sera nécessaire de coordonner et de travailler avec un groupe diversifié d’organisations nationales, y compris le gouvernement et d’autres dirigeants du réseau de diagnostic, des partenaires en matière de développement, ainsi qu’avec d’autres membres du personnel régional et mondial de l’IDDS et de l’USAID.

 

Connaissances & Habilitées Pratiques :

  • Connaissance et expérience solides en matière de dépistage clinique (expérience acquise sur le terrain), des réseaux de diagnostic et des systèmes de gestion de la qualité.
  • Connaissance approfondie dans le domaine du diagnostic des maladies infectieuses (notamment la tuberculose) et de la résistance aux antimicrobiens (RAM).
  • Connaissance des mécanismes et des stratégies déployés dans le cadre du Programme de Sécurité Sanitaire mondiale et d’autres mécanismes semblables, visant à lutter contre les nouvelles menaces infectieuses et la RAM.
  • Compréhension générale de l’environnement du pays et de ses effets sur le fonctionnement du réseau de diagnostic.
  • Grandes aptitudes à la résolution de problèmes.

 

Expérience :

  • Un minimum d’une licence en diagnostic clinique ou l’équivalent avec une spécialité en microbiologie.
  • Un minimum de cinq ans d’expérience en matière de renforcement des capacités en dépistage et du renforcement des capacités à travers le pays.
  • Connaissance et expérience dans le domaine du dépistage des maladies infectieuses (y compris la tuberculose) et la RAM, renforcées par une expérience pratique spécifique en matière de diagnostic.
  • Maîtrise des méthodes de dépistage actuelles pour les cas de maladies infectieuses, notamment en ce qui concerne les analyses hors laboratoire.
  • Connaissance et expérience liées au renforcement de la capacité d’analyse des laboratoires, afin d’atteindre les normes de qualité internationales, notamment en ce qui concerne la norme ISO 15189 et/ou SLMTA/SLIPTA.

Supervision Assurée/Confiée :

  • Aucune responsabilité en matière de supervision n’est prévue.

Gadgets technologiques/Programmes informatiques à utiliser ou à appliquer :

Ordinateur personnel, Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint, etc.), courriel, téléphone, imprimante, calculatrice, copieur, téléphones portables, Assistant Numérique Personnel (ANPs) et autres appareils portatifs.

Exigences de voyage :

– les besoins de déplacement à l’intérieur du pays sont à hauteur de 75%

Exigences linguistiques :

Le candidat doit posséder de solides aptitudes de communication et d’écriture en langue anglaise.

Cette description résume les principales fonctions du poste. Elle ne prescrit ni ne limite les tâches précises, qui peuvent être assignées à l’exercice de ces fonctions. Ce document ne doit en aucun cas être interprété comme un contrat de travail. La direction se réserve le droit d’examiner et de réviser le contenu à tout moment.

Nous offrons une rémunération concurrentielle et un ensemble d’avantages exceptionnels. Veuillez cliquer ici, pour visiter le Centre de Carrière de FHI 360, en vue de dérouler une liste de tous les postes à pourvoir.

FHI 360 est un employeur offrant, à tous, les mêmes opportunités et souscrivant aux principes d’action positive. C’est un pourvoyeur d’emplois qui assure l’égalité d’accès en la matière et adhère aux principes de discrimination positive, par lesquels, nous ne nous engageons pas dans des pratiques discriminatoires contre toute personne employée ou à la recherche d’un emploi en fonction de la race, de la couleur, de la religion, du genre, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’origine nationale ou ethnique, de l’âge, de l’état matrimonial, de l’invalidité physique ou mentale, du statut de vétéran, des informations génétiques ou de tout autre statut ou caractéristique protégé, en vertu du droit applicable.

Dépôt de candidatures :

Les dossiers de candidature doivent comprendre:

  • Une lettre de motivation adressée au Chef du Groupe de FHI 360 Guinée
  • Un CV actualisé comportant au moins trois adresses de personnes références (Nom, organisation, adresse électronique et numéro de téléphone)
  • Copies certifiées conformes des diplômes et certificats
  • Copies d’attestations de travail délivrées par l’employeur précédent

Les candidatures devront être envoyées par courrier électronique à:

La date limite de dépôt est fixée au 15 Mai, 2019.

 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées .

Conakry, le 30 Avril, 2019

Laurence UWERA

Directrice Pays

 

 

 

 

 

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !